Coeur Carmat : décès du 2nd patient

Le CHU de Nantes a le regret de confirmer que le patient, implanté d’une prothèse CARMAT au CHU de Nantes le 5 août 2014, est décédé samedi 2 mai en fin d’après-midi.
Le CHU de Nantes a le regret de confirmer que le patient, implanté d’une prothèse CARMAT au CHU de Nantes le 5 août 2014, est décédé samedi 2 mai 2015 en fin d’après-midi. 
Le CHU de Nantes et l’ensemble des équipes médicales et soignantes ayant pris en charge le patient s’associent à la douleur de sa famille et de ses proches.
Le patient a été hospitalisé à Nantes vendredi 1er mai à la suite d’une insuffisance circulatoire ayant conduit l’équipe médico-chirurgicale à placer le patient  sous assistance cardio-respiratoire en unité de réanimation. En dépit d’une opération réalisée le 2 mai et qui a permis de rétablir la circulation sanguine, le patient est décédé samedi 2 mai en fin d’après-midi.
Il est rappelé que la prise en charge du patient a été réalisée dans le respect du protocole de l’essai clinique. Son suivi médical a fait l’objet tout au long  de sa prise en charge d’un suivi régulier et d’informations précises sur l’état de santé du patient auprès des autorités sanitaires compétentes. Dans le cadre de ce protocole d’essai clinique, les recherches vont se poursuivre afin d’identifier les causes possibles du décès.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.