Commission médicale d’établissement : le Pr Eric Alamartine et le Dr Odile Nuiry réélus à Saint-Etienne

La première réunion de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) renouvelée s’est déroulée le 16 novembre 2015. Après avoir observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis et aux services de secours, les médecins ont procédé à l’élection. Le Pr Eric Alamartine est réélu à la tête de la CME du CHU de Saint-Etienne et de même que le Dr Odile Nuiry, Vice-Présidente.

La première réunion de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) renouvelée s’est déroulée le 16 novembre 2015. Après  avoir observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis et aux services de secours, les médecins ont procédé à l’élection. Le Pr Eric Alamartine a été réélu à la tête de la CME du CHU de Saint-Etienne et de même que le Dr Odile Nuiry, Vice-Présidente.
« Les années à venir seront consacrées à plusieurs grands chantiers au premier rang desquels l’organisation territoriale de l’offre de soins, la mise en place du Groupement Hospitalier de Territoire « à saisir comme une opportunité », les arbitrages concernant les investissements lourds à réaliser, le redimensionnement de certains pôles… » a annoncé le Pr Eric Alamartine
En conclusion, le Pr Eric Alamartine s’est félicité de l’esprit volontairement constructif de la gouvernance, c’est à dire du trio formé avec le Directeur Général et le Doyen. « La stratégie hospitalière est indissociable de la stratégie universitaire, la stratégie médicale est indissociable de la stratégie de direction, et nous avons essayé d’être intelligents dans nos décisions », a-t-il précisé.
Âgé de 57 ans, le Pr Eric Alamartine, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier (PU-PH) depuis le 1er septembre 1999, est chef du service de Néphrologie, Transplantation Rénale et Dialyse.

Le Dr Odile Nuiry a été renouvelée dans ses fonctions de Vice-Présidente de la CME.
Le Dr Odile Nuiry a rappelé « son implication auprès des commissions de la CME pour renforcer leur rôle dans les prises de décision. Elle aura également à cœur de poursuivre la réalisation du projet social médical pour renforcer l’attractivité du CHU et d’encourager une gouvernance partagée avec la reconnaissance et la valorisation des compétences et du savoir-faire des praticiens. »

Praticien Hospitalier depuis 1986, le Dr Odile Nuiry, 56 ans, est chef du service Pharmacie – Pôle des Dispositifs Médicaux Stériles et correspondante matériovigilance du CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.