Comprendre la fatigue pour la combattre

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d'âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Pour mieux comprendre les signaux d'alerte et connaître les différentes prises en charge proposées, le Dr Marie-Noële MAGNIE-MAURO, maître de conférence, Service d'Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux, Pôle des Neurosciences Cliniques, CHU de Nice donnera une conférence grand public mardi 15 janvier 2008 à 16 h au Centre universitaire méditerranéen, 65 promenade des Anglais à Nice.

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d’âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Pour mieux comprendre les signaux d’alerte et connaître les différentes prises en charge proposées, le Dr Marie-Noële MAGNIE-MAURO, maître de conférence, Service d’Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux, Pôle des Neurosciences Cliniques, CHU de Nice donnera une conférence grand public mardi 15 janvier 2008 à 16 h au Centre universitaire méditerranéen, 65 promenade des Anglais à Nice.

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d’âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Une asthénie passagère est le plus souvent réactionnelle à une activité trop importante, notamment sportive ou scolaire, à un problème qu’il soit personnel ou professionnel, ou à des pathologies aiguës, en particulier infectieuses.
Au-delà de 6 mois, la fatigue est considérée chronique et les causes à rechercher sont alors différentes (dépression, carences, troubles endocriniens, pathologies infectieuses, troubles du sommeil…).
La fatigue constitue un signe d’alerte à ne pas négliger. En l’absence de cause évidente (surmenage, stress, déprime…), un avis médical permettra de trouver la cause dans 80% des cas. Lorsque aucune pathologie évolutive n’est mise en évidence et que la fatigue est invalidante, on parle de syndrome de fatigue chronique.
Ce dernier est étroitement lié à un autre syndrome : la fibromyalgie.

Le développement des explorations fonctionnelles dans ce domaine et les connaissances actuelles sur les dysfonctionnements impliqués dans la fatigue permettent de proposer une prise en charge globale adaptée à chacun visant à améliorer la qualité de vie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.