Un siècle de pharmacie hospitalière au Musée du CHUGA

Le Musée des sciences médicales du CHU Grenoble Alpes propose une nouvelle exposition intitulée « La pharmacie hospitalière de Grenoble à l’aube du XXe siècle ». Une initiative "Culture et Santé à l'hôpital".

Le Musée des sciences médicales du CHU Grenoble Alpes propose une nouvelle exposition intitulée « La pharmacie hospitalière de Grenoble à l’aube du XXe siècle ». Une initiative "Culture et Santé à l’hôpital".
Le CHU Grenoble Alpes est l’un des derniers établissements publics de santé à disposer d’un espace dédié et accessible à l’histoire de l’institution, à la conservation et à la valorisation de son patrimoine. Créé en 1992, le Musée des sciences médicales propose des expositions grand public sur des thèmes en rapport avec l’histoire de l’instution et la grande aventure de la médecine. Pour cette nouvelle expo, le Musée valorise le patrimoine de la pharmacie hospitalière de Grenoble.
Les visiteurs pourront découvrir une collection d’objets retraçant un siècle de pharmacie. Des documents iconographiques peu connus illustrent une dizaine de panneaux permettant de revenir sur l’origine de cette activité à l’hôpital et ses évolutions au début du XXe siècle. L’exposition dévoile ainsi un patrimoine remarquable jusqu’ici jamais présenté au grand public ; un patrimoine inscrit au titre des Monuments Historiques en 1996.
Le vernissage de l’exposition a eu lieu vendredi 24 mars en présence des différents partenaires ayant contribué à l’organisation et au financement de l’exposition : l’association du Musée grenoblois des sciences médicales, l’université Grenoble alpes et le département de l’Isère. Des partenaires vivement remerciés par Stéphanie Fazi-LeBlanc, directeur général adjoint du CHU Grenoble Alpes, qui a rappelé qu’ « à l’heure où notre CHU engage de grand travaux de modernisation visant à construire l’hôpital de demain en s’appuyant sur les dernières innovations médicales, il est important aussi de s’intéresser à notre passé car il nous permet de mieux nous rendre compte des grandes évolutions opérées par notre établissement. Cette photographie de l’activité pharmaceutique hospitalière à l’aube du XXe siècle en est une parfaite illustration ».
Renseignements partiques
L’exposition gratuite est ouverte au public du mardi au jeudi, de 11 h 30 à 17 h. Le Musée des sciences médicales est accessible depuis le parking Dauphiné, sur le site Nord du CHUGA à La Tronche. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.