Coupe du monde de rugby des enfants hospitalisés aussi !

Avec « Les Rencontres Ovales » le CHU de Bordeaux se met à l'heure de la Coupe du Monde 2007. Le 26 septembre 2007, les enfants hospitalisés vivront leur journée rugby grâce au partenariat entre le CHU et l'association par Olivier Blanc*. Au programme : découverte des jeux de la balle, déclinaisons artistiques autour du rugby, projection de films réalisés par et pour les futurs jeunes rugbymen, théâtre pour rire et une troisième mi-temps pour se régaler en compagnie de célèbres rugbymen.

Avec « Les Rencontres Ovales » le CHU de Bordeaux se met à l’heure de la Coupe du Monde 2007. Le 26 septembre 2007, les enfants hospitalisés vivront leur journée rugby grâce au partenariat entre le CHU et l’association par Olivier Blanc*. Au programme : découverte des jeux de la balle, déclinaisons artistiques autour du rugby, projection de films réalisés par et pour les futurs jeunes rugbymen, théâtre pour rire et une troisième mi-temps pour se régaler en compagnie de célèbres rugbymen.

Pour que les jeunes patients partagent l’émotion du rugby et rencontrent les dieux du stade, le personnel médical et soignant de l’hôpital des Enfants du CHU de Bordeaux s’est largement mobilisé autour de cette initiative.

Les nombreuses vertus du sport
Education à la santé oblige, les rencontes ovales sont l’occasion pour le le Dr Jean Sarlangue, pédiatre à l’hôpital des Enfants, de rappeler les bienfaits d’une pratique sportive régulière : «L’activité physique contrôlée est bénéfique pour de nombreuses pathologies de l’enfant telles que le diabète, l’obésité, l’asthme… Elle n’est que très rarement contre-indiquée dans les autres maladies chroniques puisque même un enfant épileptique équilibré peut pratiquer le sport, y-compris le rugby… Le sport est aussi un moyen d’intégration dans un groupe, une façon d’oublier sa différence, de partager des moments de solidarité et de convivialité. A cet égard, le rugby éducatif qui est pratiqué jusqu’à l’âge de 15 ans offre toutes les garanties d’accueil et de sécurité».

L’épanouissement de l’enfant
Au-delà de ses missions de soins, le CHU de Bordeaux sensible à l’épanouissement de l’enfant malade propose tout au long de l’année, en partenariat avec différentes associations, de nombreuses activités et divertissements et notamment des activités physiques adaptées.

(*) L’association « Rencontres Ovales » depuis 1999, mêle rugby, art et culture au profit des enfants de tous horizons, en milieu scolaire, associatif, hospitalier…, afin de les initier à ce sport et de partager les valeurs qu’il véhicule (solidarité, humilité, dépassement de soi).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.