Cours de connectivité cérébrale au GIN (Grenoble Institut des NeuroSciences)

Du 23 au 27 septembre 2013, l’école de connectivité fonctionnelle par IRM organise un cours portant sur les méthodes d’analyse de connectivité cérébrale. Une méthode innovante qui présente un très fort potentiel pour comprendre les maladies neurologiques et psychiatriques.

Du 23 au 27 septembre 2013, l’école de connectivité fonctionnelle par IRM organise un cours portant sur les méthodes d’analyse de connectivité cérébrale. Une méthode innovante qui présente un très fort potentiel pour comprendre les maladies neurologiques et psychiatriques.
Ces cours de connectivité fonctionnelle s’adressent aux étudiants, aux chercheurs, aux ingénieurs, aux médecins et aux psychologues intéressés par la connectivité cérébrale en IRM fonctionnelle. Ils se dérouleront en anglais, sur 5 jours, au GIN (Grenoble Institut des Neurosciences). Les places sont limitées à 60 participants.
Seront enseignées les méthodes d’analyse en IRM fonctionnelle et les logiciels associés en fonction du protocole d’acquisition et de l’hypothèse de départ : approche ‘model driven’ dans le cas d’une hypothèse définie ou ‘data driven’ pour une approche plus exploratoire.
La formation portera aussi sur le choix du protocole d’acquisition en fonction de l’hypothèse de départ : Quelle séquence ? Séquence  d’activation ou de repos "resting stage" ? Quels paramètres d’acquisition ?
Chaque logiciel fera l’objet d’une démonstration. Des travaux pratiques, sur un jeu de données mis à la disposition des participants, complèteront cette formation.

Logiciels étudiés
– Dynamic Causal Modeling (DCM)
– Psycho-Physiological Interactions (PPI)
– Seed-based Functional Connectivity (Connectivity Toolbox)
– Independent Component Analysis (GIFT)
– Graph Theory (Brainwaver)

Programme détaillé, d’inscription, logistique
http://funconnect2013.sciencesconf.org/
http://www.neurometrika.org/BrainConnectivity-Grenoble
Organisation scientifique
Assia Jaillard (CHUG); Chantal Delon Martin (GIN); Cédric Pichat (UPMF); Alexandre Krainik (CHUG) Thomas Zeffiro (Martinos Center Boston); Olivier David (GIN); Sophie Achard (GIPSA Lab) ; Jean François Le Bas (CHUG)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.