Nouvel institut régional de cardiologie interventionnelle du limousin

En réponse au taux de fuite extrarégionale, la création de l’Institut régional de cardiologie interventionnelle vient d’être approuvée par l’Agence Régionale de santé (ARS) du Limousin. Un projet soutenu conjointement par le CHRU, animateur de la communauté hospitalière de territoire (CHT) et la Polyclinique de Limoges. Ce partenariat public-privé reflète les particularités d'une offre de soins régionale diversifiée et assurée par les établissements de santé publics et privés.

En réponse au taux de fuite extrarégionale, la création de l’Institut régional de cardiologie interventionnelle vient d’être approuvée par l’Agence Régionale de santé (ARS) du Limousin. Un projet soutenu conjointement par le CHRU, animateur de la communauté hospitalière de territoire (CHT) et la Polyclinique de Limoges. Ce partenariat public-privé reflète les particularités d’une offre de soins régionale diversifiée et assurée par les établissements de santé publics et privés.
Regroupant les établissements volontaires du secteur public, du secteur privé et les professionnels de santé,  l’Institut régional déploie une stratégie commune de soins en cardiologie et rythmologie interventionnelles. Ses atouts : un maillage territorial et un accès aux plateaux techniques régionaux de référence.
Synonyme de qualité et de sécurité, l’institut garantit aux patients une prise en charge d’excellence au niveau de la région. Ses missions : déployer un service public de territoire dans cette discipline hautement spécialisée, attirer en Limousin les compétences nouvelles en cardiologie et fidéliser celles qui existent déjà.

Le CHRU de Limoges, détenteur de l’autorisation d’activité de cardiologie interventionnelle, accueillera le siège de l’Institut dans ses locaux et le Professeur Victor Aboyans, responsable du service de cardiologie du CHRU, assura la coordination médicale et scientifique.

L’ARS du Limousin se félicite de la création de cet institut et de la concrétisation d’une collaboration public/privé conforme aux besoins de la population de la région Limousin.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.