De l’utilité du dépistage auditif des nouveau-nés : 1 enfant sur 700 diagnostiqué sourd sévère

A l’occasion de la journée nationale de l’audition du 9 mars 2017, le centre expert des Hospices Civils de Lyon (HCL) montre tout l’intérêt du dépistage auditif des nouveau-nés. A Lyon, chaque année, 70 bébés sont diagnostiqués sourds et 50 implants cochléaires sont posés chez des enfants de moins de 1 an.
A l’occasion de la journée nationale de l’audition du 9 mars 2017, le centre expert des Hospices Civils de Lyon (HCL) montre tout l’intérêt du dépistage auditif des nouveau-nés. A Lyon, chaque année, 70 bébés sont diagnostiqués sourds et 50 implants cochléaires sont posés chez des enfants de moins de 1 an

C’est seulement depuis 2012 que le dépistage auditif est obligatoire en France et il a fallu attendre 2014 pour qu’il soit réellement mis en pratique. Les tests de dépistage sont réalisés à partir de la 36e heure de vie de l’enfant dans l’ensemble du réseau périnatal Aurore*. « Le dépistage des troubles auditifs du nouveau-né repose sur une mesure objective et totalement indolore » précise le Pr Thai-Van, responsable du centre expert et chef du service d’audiologie et d’explorations otoneurologiques aux HCL. « Le dépistage peut être réalisé par des auxiliaires puéricultrices et il faut moins de 10 minutes pour tester les deux oreilles grâce à une procédure automatisée». En cas de suspicion de surdité – et après confirmation par un re-test -les parents sont orientés vers le centre pour un bilan approfondi et, si nécessaire, une prise en charge de l’enfant. 

Au sein du réseau Aurore, près de 100 000 bébés ont bénéficié d’un dépistage auditif entre 2014 et fin 2016. Cela représente un taux de couverture dépassant 98% du total des naissances. Sur l’ensemble des nouveau-nés testés, 5% (soit 4 000) ont été référés au centre expert dans les 2 mois suivant le dépistage, et 143 (soit 1 enfant pour 700 naissances) ont été diagnostiqués sourds sévères ou profonds. Ces chiffres correspondent exactement à la prévalence de la surdité de l’enfant, ce qui valide les procédures de dépistage choisies. 
Une prise en charge avant l’âge de 6 mois, suivie le cas échéant de la pose d’un implant cochléaire, permet à un enfant sourd de développer un langage oral normal. 

Les HCL sont labellisés Centre Expert de l’Audition et de l’équilibre de l’Enfant (CEAE), dans le cadre du développement du dispositif national de dépistage auditif néonatal depuis 2014.

*Le Réseau Aurore regroupe 27 maternités et 12 services de néonatologie répartis dans le Rhône, l’Ain, l’Ardèche, la Drôme et l’Isère 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.