Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Décembre 2016 : les CHU réunis aux Assises

Revue de presse des CHU avec Relais H - dimanche 01 janvier 2017. 2274 vu(s)

Anticipant les vœux pour 2017, les CHU ont formulé 17 propositions pour qu'advienne le CHU du futur. Un CHU irriguant son territoire par des coopérations intra et inter régionales, attractifs pour les talents, engagé dans le numérique, porteur de croissance économique grâce à la valorisation de ses découvertes et conquérant à l'international.

15èmes Assises nationales hospitalo-universitaires

Les Assises nationales hospitalo-universitaires des 8 et 9 décembre 2016 ont bénéficié d'une large couverture presse grand public et spécialisée. Preuve de l'intérêt portée par la société à l'avenir des plus grands centres de soin, d'enseignement et de recherche en santé de France.

Fait marquant, le 8 décembre 2016 au matin, la visite de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé qui a ouvert le congrès. Sa présence a donné à l'événement un impact national. De son discours, la presse retiendra principalement l'annonce du dégel de 100 millions d'euros de crédits en faveur des établissements de santé (AFP repris par les quotidiens nationaux et régionaux). Ces fonds avaient été mis en réserve pour garantir le respect de l'Objectif national des dépenses d'Assurance maladie (Ondam). Un juste retour puisque la ministre a reconnu la "très forte" participation des hôpitaux à la réduction du déficit de la Sécurité sociale : soit un milliard d'euros d'économies au titre de 2016.

Marisol Touraine exprime sa reconnaissance

Le même jour, le Quotidien du Médecin, sous la plume de Béatrice Girard, reprenait les propos élogieux de Marisol Touraine à l’égard des participants : « Je veux vous redire ma reconnaissance pour ce que chacun et chacune d’entre vous représente pour nos concitoyens (…) Le CHU est un modèle exemplaire de notre système de santé, qui incarne le savoir-faire français et notre modèle social. Mais ce modèle est à valoriser et à pérenniser ». L'adhésion au modèle CHU se trouve largement partagée par la communauté hospitalière, fédération et centres hospitaliers. Ainsi le Dr Godeau président de la conférence des présidents de CME des centres hospitaliers (CH) a tenu à témoigner de son attachement : "Nous avons envie d'être fiers de notre CHU". Ses paroles ont touché l'auditoire à un moment clé où les responsables hospitalo-universitaires planchent sur l'élaboration des projets médicaux de territoire.

17 propositions pour 2017

A six mois des présidentielles, gageons que la contribution des CHU sera entendue par les candidats. En effet l'avenir du système de santé suscite des débats parmi les plus animés de la campagne. A la clé des enjeux de société en termes d'équité et de qualité des soins, de progrès médical soutenu et partagé, d'aménagement du territoire, de croissance économique...

GHT et maillage des territoires

Les CHU plaident pour un label d'excellence porté par un CHU hors les murs, ouvert sur son environnement qui hospitalise moins et diffuse plus son expertise au travers d'équipes multisites. "Un CHU qui irrigue son territoire" a résumé Emmanuelle Roy dans son article publié dans la Dépêche du midi le 10 décembre. Elle y reprend les propos de Raymond Lemoign, directeur général du CHU de Toulouse qui revient sur les enjeux de cette rencontre au sommet alors que s'élabore le projet de son établissement avec des axes forts tels que le développement du numérique, l'enseignement au lit du patient ou de nouvelles formes de soins.

Les coopérations étaient aussi à l'ordre du jour entre les CHU. Ainsi, l'union des CHU du Grand Ouest (HUGO) a été prise en exemple notamment en ce qui concerne l'organisation des soins dans les surspécialités, la recherche interCHU ou encore l'enseignement par simulation.

Au sein des régions, les collaborations vont s'étendre aux centres de lutte contre le cancer, dans des pôles territoriaux de cancérologie "pour des projets médicaux communs, des parcours de soins cohérents et la diffusion des meilleures pratiques" a expliqué le Pr Michel Claudon, président de la Conférence des présidents de CME des CHU. Cette stratégie de groupe de "CHU en réseaux" vise aussi à s'organiser sur l'ensemble des missions hospitalo-universitaires", a repris Clémence Nayrac sur Hospimedia.

Le Pr Dubois-Randé, président de la Conférence des Doyens de faculté de médecine a souligné la mission de proximité des CHU, importante pour la formation des étudiants "qui ne peuvent pas être encadrés uniquement sur des pathologies très techniques». "Le CHU doit trouver un équilibre avec des partenaires extérieurs pour que l'ensemble des étudiants voit toute la médecine, pas seulement celle qui est technique. D'où le développement des postes partagés, ou de stages ambulatoires dans le cadre de la réforme du troisième cycle", a-t-il précisé à l'APM.

En route vers l’international
Un point a également retenu l'attention des médias, l'engagement des CHU à l'international. Leur ambition est aujourd’hui d’exporter sous le label « "France University Hospitals" leurs valeurs et leur savoir-faire en termes de qualité de soins, d'enseignement (avec les fellowships), de recherche-innovation et de management A ce titre deux filiales co-existeront, celle de l'AP-HP et celle réunissant les 31 autres CHU. C'est d'ailleurs l'information qu'a retenu Stéphanie Benz de l'Express dans son annonce parue le 15 décembre. Yann Bubien, coordonnateur des Assises, se réjouit de cette démarche dans la revue Territoire & Santé. Sous la plume d'Hélène Delmotte il précise que cette initiative permettra aussi aux CHU de "répondre aux appels d'offres internationaux, d'accueillir des patients étrangers en regroupant les offres disponibles sur un site dédié www.france-university-hospitals.fr" A noter que la valorisation des CHU à l'international débute par la protection de leur appellation avec le dépôt d'une marque ombrelle "CHU de France" signalé par la Lettre de l'Expansion du 16 décembre. 

De bonnes nouvelles...

La e-santé était aussi au programme avec la volonté des CHU construire un modèle français et européen des big data de la santé numérique comprenant la mise en place de consortiums entre CHU, partenaires académiques et industriels.

Enfin la presse médicale a également relayé la volonté des CHU d'assouplir les statuts et de personnaliser leur parcours professionnel en contractualisant avec chaque médecin, en proposant des organisations de travail plus souple...

Marisol Touraine a exprimé sa satisfaction au vu de la progression du taux de chirurgie ambulatoire. Cette dynamique sera soutenue par des tarifs intermédiaires a-t-elle ajouté. La ministre a du reste confirmé l'imminence de l'appel à projets concernant le plan France médecine génomique 2025 qui prévoit la création de deux plateformes de séquençage à très haut débit à visée sanitaire en 2017. Cette information a notamment été évoquée dans Jim du 12 décembre par Dominique Monnier.

Et quelques préoccupations

Sabine Neulat-Isard a repris les propos de Jean-Pierre Dewitte, président de la Conférence des directeurs généraux de CHU lors de la conférence de presse du 9 décembre et concernant l'érosion d'un montant de 200 millions des fonds consacrés à la recherche et à l'innovation par les CHU sur ces quatre dernières années. Une contraction due au "contexte financier avec une hausse de l'ONDAM [Objectif national de dépenses d'assurance maladie] hospitalier inférieure à l'augmentation réelle des dépenses des hôpitaux, du fait notamment de l'impact de mesures prises au plan réglementaire". Dans les Echos du 9 décembre, il a également évoqué  "le coût des médicaments et des dispositifs médicaux, qui représente de 25 % à 30 % des dépenses d'un CHU et qui croissent de 5 à 7 points par an". La journaliste Solveig Godeluck a analysé les comptes des CHU, notant que les budgets sont sous pression et que la recherche en pâtit. Cette recherche représente pour les CHU un effort de 1,4 milliard d'euros sur un budget total de 30 milliards. Pour les aider dans leur engagement, les conférences proposent d'instaurer "un fonds d'amorçage" pour les équipements innovants qui pourrait être doté au départ d'une enveloppe de 300 millions d'euros.

Marie-Georges Fayn

 

 

                                                      Relay H, un réseau très hospitalier


Catégorie : Revues de presse , Newsletter 866 - 3/01/2017, CHU numérique, XVeme Assises

Pour plus d’information : Revues de presse

  • RESEAU CHU,
    .

    Groupe Profession Santé
    1 rue Augustine Variot
    92245 Malakoff Cedex

  • Email : infos@reseau-chu.fr

    Standard : 01 78 12 21 92


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 1 août - 8 août : semaine mondiale de l'allaitement maternel
  • 10 septembre : journée mondiale de prévention suicide
  • 11 septembre : journée mondiale des premiers secours
  • 12 septembre : journée nationale de la douleur
  • 15 septembre : journée européenne de la prostate
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  24-07-2019