Dégénérescence maculaire liée à l’âge, les CHU assurent un dépistage gratuit

Lors des journées nationales d'information et de dépistage de la Dégénérescence maculaire liée à l'âge, des 27 juin au 1er juillet 2011, les ophtalmologistes des CHU de Bordeaux et de Rouen réaliseront un dépistage gratuit.

Lors des journées nationales d’information et de dépistage de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, des 27 juin au 1er juillet 2011, les ophtalmologistes des CHU de Bordeaux et de Rouen réaliseront un dépistage gratuit.
Au CHU de Bordeaux, les personnes âgées de 55 ans et plus sont invitées à prendre rendez-vous en consultation du service d’ophtalmologie au Centre François-Xavier Michelet, groupe hospitalier Pellegrin pour un  fond de l’œil- Tél 05 56 79 56 79. Au CHU de Rouen, l’examen sera  effectué par le service d’ophtalmologie de l’hôpital Charles-Nicolle  – Tél 02 32 88 80 12

Qu’est-ce que la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age ?

Maladie dégénérative, la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) débute à l’âge de 50 ans et touche sélectivement la région maculaire ou macula, zone centrale de la rétine qui transmet 90% de l’information visuelle traitée par le cerveau. Cette pathologie est à l’origine de la perte progressive de la vision centrale.

Quels sont les signes évocateurs de la DMLA ?

La perte de sensibilité aux contrastes ou d’acuité visuelle sont des signes d’alerte. Ne pas hésiter non plus à prendre l’avis d’un spécialiste si les lignes droites se déforment ou si une tâche sombre centrale obstrue le champ de vision.

Au quotidien, la diminution ou la perte de la vision centrale entraîne

 des problèmes de lecture quel que soit le support, d’identification des billets de banque ou de la monnaie, d’utilisation d’appareils à affichage numérique.
La DMLA va aussi limiter l’autonomie de la personne qui va rencontrer des difficultés pour conduire un véhicule, faire ses achats dans un magasin ou reconnaître ses proches dans la rue. Enfin la DMLA est aussi à l’origine de l’augmentation des risques de chutes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.