Déjà 8 naissances par dons d’ovocytes vitrifiés : les CHU multiplient les faire-part

Janvier au CHU de Rennes, juillet et août au CHU de Montpellier, septembre à l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP)... En cette année 2013, 8 bébés viennent d'être conçus à partir d'un don d'ovocytes - cellules qui une fois fécondées donneront un embryon - congelés de manière ultra-rapide. Tous les enfants sont en bonne santé et plusieurs grossesses sont en cours. Avancée majeure dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP), la vitrification permet de conserver les ovocytes - prélevés sur la future mère avant un traitement stérilisant par exemple ou recueillis dans le cadre d’un don- et surtout d'offrir une meilleure restitution des ovocytes que à la congélation lente, habituellement pratiquée, garantissant une chance maximale de grossesse aux couples qui recourent à la procréation médicalement assistée (PMA).

Janvier au CHU de Rennes, juillet et août au CHU de Montpellier, septembre à l’hôpital Jean-Verdier  (AP-HP)… En cette année 2013, 8 bébés viennent d’être conçus à partir d’un don d’ovocytes – cellules qui une fois fécondées donneront un embryon – congelés de manière ultra-rapide. Tous les enfants sont en bonne santé et plusieurs grossesses sont en cours. Avancée majeure dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP), la vitrification permet de conserver les ovocytes – prélevés sur la future mère avant un traitement stérilisant par exemple ou recueillis dans le cadre d’un don- et surtout d’offrir une meilleure restitution des ovocytes que à la congélation lente, habituellement pratiquée, garantissant une chance maximale de grossesse aux couples qui recourent à la procréation médicalement assistée (PMA).
Les équipes hopsitalo-universitaires ayant signé les premières naissances par dons d’ovocytes vitrifiés
Au CHU de Rennes, le Pr Le Lannou  affiche déjà 5 naissances, la première ayant eu lieu le 5 Janvier 2013. Les docteurs  Muriel Lopes et  Jean-François Griveau ont organisé l’unité de vitrification au sein du laboratoire et sont à l’origine de la banque d’ovocytes.
Au CHU de Montpellier, les Pr Samir Hamamah et Bernard Hédon et leurs équipes de médecine et de biologie de la reproduction viennent de célébrer l’arrivée deux bébés au Pôle Naissance et Pathologies de la Femme, Hôpital Arnaud de Villeneuve.
A l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, les Docteurs Christophe Sifer et Isabelle Cedrin-Durnerin du service de Médecine de la Reproduction ont annoncé la venue le 5 septembre d’un petit garçon . Une réussite due à la collaboration de l’ensemble des unités participant à l’activité d’assistance médicale à la procréation clinique biologique et du CECOS de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP)
En France, la vitrification des ovocytes recueillis dans le cadre d’un don n’est pratiquée que dans quelques centres .
En savoir plus sur le don d’ovocytes
En biologie, le don d’ovocyte pour une femme est l’équivalent du don de sperme pour un homme – à de notables différences près. La démarche pour la donneuse se déroulera en 3 étapes : deux consultations au centre de dons d’ovocytes, la stimulation préalable de l’ovulation par injections sous-cutanées et  la ponction, petite intervention qui se pratique sous anesthésie locale ou générale.
Le processus de vitrification, récemment mis en œuvre en France, simplifie l’ensemble de la prise en charge ; le recueil des ovocytes de la donneuse ne devant plus être synchronisé avec l’endomètre des receveuses. Cette latitude dans le calendrier va énormément faciliter le parcours difficile des couples et offre des perspectives très positives.
http://www.dondovocytes.fr/ 
Les couples concernés par le don d’ovocytes
La fécondation ovocytaire est essentiellement réservée aux femmes en âge de procréer souffrant de ménopause précoce ou d’insuffisance ovarienne prématurée. Plus rarement, le don d’ovocytes évitera la transmission d’une maladie génétique grave.  
La première naissance, en France par vitrification de l’ovocyte, a eu lieu à Paris en août 2012 – mais il ne s’agissait pas d’un don d’ovocyte. https://www.reseau-chu.org/les-articles/article/article/1ere-naissance-francaise-apres-vitrification-de-lovocyte/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.