Ils sont 7 enfants suivis régulièrement dans le département de pédiatrie de l'Hôpital Porte Madeleine à Orléans Leur rêve : voler en avion

Ils sont 7 enfants suivis régulièrement dans le département de pédiatrie de l’Hôpital Porte Madeleine à Orléans
Leur rêve : voler en avion
C’est sur la base aérienne militaire 123 de Bricy, située à 15 km au nord-ouest d’Orléans, que ce projet s’est déroulé. L’association Rêves était le maître d’oeuvre, par l’intermédiaire notamment de Nathalie Visage, déléguée départementale. Cette association dont les Présidents d’honneur sont Coline Serreau et Alain Prost réalise les rêves d’enfants atteints de maladies comme le cancer, la leucémie ou la mucoviscidose.
L’aéroclub de Saint Denis de l’Hôtel fournissait la logistique : avions et pilotes.
C’est le capitaine Guirbal qui accueillit tout ce petit monde. En effet, les militaires de la base coordonnaient ce projet. Les enfants ont pu découvrir toute une après midi ce lieu et ont pu visiter un transall C160, les postes de commandement et réaliser un vol de 20 minutes au dessus de la Loire, de la forêt d’Orléans et de la Beauce toute proche.
Océane, 7 ans, fut la vedette du jour. Prise en charge dès son arrivée par le personnel féminin de l’escadron ERGE, elle reçut la casquette de l’armée de l’air et visita l’ensemble de la base dans ses moindres recoins. Son meilleur moment : voler au-dessus du fleuve royal.
L’émerveillement, le sourire sur leur visage, le stress envolé, la joie de voler, le bonheur retrouvé, récompensaient l’ensemble des participants.
Bravo aux organisateurs pour cette merveilleuse journée
Océane arbore désormais fièrement sa casquette…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.