Des femmes de coeur bâtissent les maisons des familles

A l'occasion de la journée internationale de la femme, Malika HANOUNE, linguiste à l'Université d'Annaba (Algérie), Présidente d'associations d'aide aux enfants malades et en détresse et Annie SEQUIER, exerçant au Conseil général de l'Hérault, reconnue pour son action en faveur des personnes fragilisées, présentent leur projet commun : la construction d'une maison des familles à Annaba afin de faciliter l'accès aux soins et d' améliorer le sort des enfants malades et de leurs familles : « Nous transmettons le savoir-faire de la maison des familles montpelliéraine la Pasquière* vers l'autre berge de la Méditerranée et au-delà ! ». De nombreuses personnalités viendront le 8 mars 06 soutenir cette initiative : Son excellence Hamid Haraigue, Consul d'Algérie à Montpellier, Madame Christiane Delteil, Présidente du CIDF de l'Hérault, le Professeur, Henri Mary et le Professeur Francis Navarro du CHRU de Montpellier, le Commandant Aquilina, membre de l'association La Pasquière.

A l’occasion de la journée internationale de la femme, Malika HANOUNE, linguiste à l’Université d’Annaba (Algérie), Présidente d’associations d’aide aux enfants malades et en détresse et Annie SEQUIER, exerçant au Conseil général de l’Hérault, reconnue pour son action en faveur des personnes fragilisées, présentent leur projet commun : la construction d’une maison des familles à Annaba afin de faciliter l’accès aux soins et d’ améliorer le sort des enfants malades et de leurs familles : « Nous transmettons le savoir-faire de la maison des familles montpelliéraine la Pasquière* vers l’autre berge de la Méditerranée et au-delà ! ». De nombreuses personnalités viendront le 8 mars 06 soutenir cette initiative : Son excellence Hamid Haraigue, Consul d’Algérie à Montpellier, Madame Christiane Delteil, Présidente du CIDF de l’Hérault, le Professeur, Henri Mary et le Professeur Francis Navarro du CHRU de Montpellier, le Commandant Aquilina, membre de l’association La Pasquière.

La maison des familles : interface entre l’hôpital et la demeure familiale. Partant de l’expérience d’accueil de Montpellier, Annie SEQUIER a rédigé un guide de création de maison des patients, cahier des charges type, à l’attention de toute association désireuse de créer une maison. Le concept repose sur trois principes fondamentaux : favoriser l’accès aux soins en permettant aux malades et à leurs familles de se rapprocher de l’hôpital, héberger les familles et/ou certains patients en traitement ambulatoire, apporter un soutien moral psychologique et social aux familles.

La maison des familles, interface entre l’hôpital et la demeure familiale, fait école
Le 9 février 2006, le «Hacettepe Hope Lodge» (21 chambres) a été inauguré à Ankara (Turquie).
D’autres projets sont en gestation :
– à Annaba, en partenariat avec l’association AMEL, aide aux enfants malades qui a déjà fait l’acquisition d’un terrain proche de l’hôpital
– à Marrakech, au Maroc en partenariat avec l’association Enfance Espoir de Marrakech (association reconnue d’utilité publique).
– à Sfax (Tunisie), en partenariat avec l’association d’aide aux malades du SIDA

Par delà des différences culturelles, Malika Hanoune et Annie Séquier développent une « sororité » entre femmes de paix. Ensemble, elles vont rencontrer le maire d’Annaba, la directrice de la DDASS, des médecins du CHU, et des cliniques privées, l’architecte qui va élaborer les plans de la maison d’accueil.

*La Pasquière, maison d’accueil des familles de personnes hospitalisées. Située dans le quartier des hôpitaux de Montpellier, 7 avenue Docteur PEZET, cette maison compte 40 chambres (48 places), une salle à manger commune, 2 salons, une cuisine équipée où les familles préparent leur repas, des buanderies, un grand jardin.
Depuis 28 ans, les familles viennent se ressourcer pendant le temps de l’hospitalisation de leurs proches dans ce lieu chaleureux et convivial.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.