CHU de demain/Episode1–Frédéric Boiron: «CHU et GHT à la croisée des chemins»

Frédéric Boiron, directeur général du CHU de Lille et président de l'Association nationale des directrices et directeurs d'hôpital (ADH), propose d'aller encore plus loin dans la transformation du paysage hospitalier... Lors de la Paris Healthcare Week 2018, il a livré sa vision des GHT.

Frédéric Boiron, directeur général du CHU de Lille et président de l’Association nationale des directrices et directeurs d’hôpital (ADH), propose d’aller encore plus loin dans la transformation du paysage hospitalier… Lors de la Paris Healthcare Week 2018, il a livré sa vision des GHT.

Favorable dès 2008 à une logique territoriale, Frédéric Boiron, propose d’élargir les groupements hospitaliers de territoire (GHT) aux partenaires de ville. Pour l’heure, "les GHT sont encore à la croisée des chemins" constate-t-il. Durant cette période d’ajustement, "la réforme pourrait s’accompagner d’une prise en compte très attentive des personnes et aussi de davantage de souplesse". C’est d’ailleurs ce que suggèrent les résultats de l’enquête menée en février 2018 par l’Association nationale des Directrices et des Directeurs d’Hôpital:  "Consolider l’an 1, préparer l’an 2 des GHT". Cette enquête réalisée à l’échelle nationale a mobilisé près de 600 répondants, soit près d’un quart de la profession.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.