Des praticiens du CHU de Montpellier réalisent des consultations d’ophtalmologie au Centre Hospitalier de Clermont-l’Hérault

Le service public de santé se renforce sur le territoire
du Coeur d’Hérault
Des praticiens du CHU de Montpellier réalisent des
consultations d’ophtalmologie
au Centre Hospitalier de Clermont-l’Hérault
La difficulté à obtenir un rendez-vous rapide chez un ophtalmologue est bien connue. Dès
qu’on s’éloigne de la métropole, la pénurie de spécialistes freine encore davantage l’accès
aux soins.
En déplaçant des médecins ophtalmologues au sein du Centre hospitalier de Clermont
l’Hérault, le CHU de Montpellier entend lutter contre les inégalités territoriales de santé et
rapprocher son offre publique de consultations spécialisées des 30 000 habitants du bassin
de vie clermontois.
Ces consultations sont assurées par une jeune ophtalmologiste, le Dr Valentine BAUTRANT
qui peut réaliser de nombreuses prises en charge, pour adultes uniquement: bilans visuels,
ordonnances de lunettes, suivi et détection de la cataracte, du glaucome, de la
rétinopathie diabétique, de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), du
strabisme, etc.
Les consultations au CH Clermont L’Hérault sont organisées toutes les semaines :
– Lundi : 9h-12h, 13h30-16h30
– Mardi : 9h-12h, 13h30-16h30
– Mercredi (uniquement les semaines impaires) : 9h-12h, 13h30-16h30
Rendez-vous par téléphone au 04 67 88 89 90.
En activité partagée au sein des services des Professeurs Vincent DAIEN et Max VILLAIN, le
médecin pourra orienter le patient sur le plateau technique du CHU de Montpellier pour des
explorations ou de la chirurgie, sans dépassements d’honoraires et sans rupture de parcours.
En place depuis le 5 novembre 2018, cette nouvelle activité constitue une réalisation
concrète du Groupement Hospitalier de Territoire Est-Hérault Sud-Aveyron qui regroupe
10 établissements de soins autour du CHU de Montpellier et permet d’articuler des prises en
charge de proximité avec des soins plus spécialisés réservés aux établissements de recours.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.