A Rennes, des tablettes numériques pour les patients grâce à Nominoë

Grâce à 1.100 donateurs, le Fonds Nominoë continue de financer des actions utiles aux malades du CHU de Rennes. Il vient de mettre à disposition des patients atteints de leucémie et contraints de rester en chambre stérile, des tablettes permettant de s'évader un peu.

Grâce à 1.100 donateurs, le Fonds Nominoë continue de financer des actions utiles aux malades du CHU de Rennes. Il vient de mettre à disposition des patients atteints de leucémie et contraints de rester en chambre stérile, des tablettes permettant de s’évader un peu.
Pour adoucir la solitude des patients placés dans une “bulle” à l’hôpital dans lesquelles les livres sont interdits car non stérilisables et les visites réduites pour éviter les risques d’infection, une tablette est une fenêtre ouverte sur le monde. Grâce à elle, les patients pourront regarder des films, mais aussi lire, s’informer, échanger avec leurs amis ! Autant d’activités qui permettent de garder le moral et de les aider dans leur guérison. En rejoignant Nominoë, chacun peut améliorer la vie des patients du CHU de Rennes. Chaque don fait l’objet d’un reçu fiscal permettant de déduire 66% du montant sur l’impôt sur le revenu et 60% sur l’impôt sur les sociétés. 

À propos du Fonds Nominoë CHU Rennes

Plaçant le patient au coeur de son engagement, le Fonds Nominoë est un trait d’union entre les bretons et l’hôpital et un levier pour améliorer la vie des patients au CHU de Rennes. Avec le soutien de près de 1.100 mécènes et donateurs parmi lesquels les Groupes Legendre, Le Duff, Lamotte, Altho, Crédit Agricole, Kreizig, Brilhac, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Crédit Mutuel Arkéa, Bardon, Galapagos, Enthéos, LM Investissement, Transports Garnier, Rétis, GC Invest, La Vivière, Ecofeutre, Atouts Pays-de-Rance, la Fondation Jean Goubin, GMF, Bordet Electro Thermique, CGP Expert, BST, Ker Ronan, Bretagne Gourmets, Xaap, Banque de France, Trin Partners, Talenz, Swing international, MBA mutuelle… et les philanthropes Jean-Paul Legendre, Alain Glon, Alain Le Roch, Jean Blot, Pierre Le Duff, Louis et Maryvonne Le Duff,… Nominoë finance des projets innovants utiles à la prise en charge de nombreuses pathologies (cancer, maladies dégénératives, maladies génétiques,…) et des équipements pour le confort des patients non financés par l’assurance maladie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures prêt, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.