Développement durable : avec l’opération « Green bloc », Strasbourg donne l’exemple

27 kg de déchets soit l'équivalent de la quantité produite par une famille de 4 personnes en une semaine, voilà ce que génère en moyenne une opération chirurgicale. A eux seuls, les blocs représentent 30% des déchets émis par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Forts de ce constat, deux médecins anesthésistes sont passés à l'action, entraînant les équipes des blocs opératoires du Nouvel Hôpital civil et de chirurgie pédiatrique du CHU ainsi que celles de l'Institut Hospitalo-Universitaire dans la dynamique vertueuse de protection de la planète.

27 kg de déchets soit l’équivalent de la quantité produite par une famille de 4 personnes en une semaine, voilà ce que génère en moyenne une opération chirurgicale. A eux seuls, les blocs représentent 30% des déchets émis par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Forts de ce constat, deux médecins anesthésistes sont passés à l’action, entraînant les équipes des blocs opératoires du Nouvel Hôpital civil et de chirurgie pédiatrique du CHU ainsi que celles de l’Institut Hospitalo-Universitaire dans la dynamique vertueuse de protection de la planète.
Tous les professionnels intervenant au bloc ont été impliqués, chirurgiens, anesthésistes, IADE, IBODE,  IDE, aide-soignants et  via une action d’information, la création d’un groupe de réflexion et le lancement d’une enquête interne auprès des personnels de blocs. A partir de cette étude, trois mesures phares ont été arrêtées :
– Valoriser les métaux à usage unique utilisés lors d’interventions par la mise en place d’une filière de recyclage dédiée
– Rationaliser les plateaux d’anesthésie pour lutter contre le gaspillage
– Réduire voire une supprimer le protoxyde d’azote et les «  gaz anesthésiants » qui sont de puissants gaz à effet de serre
Elles sont actuellement testées dans les blocs de l’IHU, dans celui de pédiatrie de l’hôpital Hautepierre et dans ceux du Nouvel Hôpital Civil. Ces unités ont été retenues du fait de leur taille et de leur souplesse qui permettra de corriger rapidement les processus. 
Découvrez en image tous les détails de cette démarche de développement durable sur la chaîne YouTube du CHU de Strasbourg 
https://www.youtube.com/watch?v=hZA1hzsT_ME&feature=youtu.be

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.