Développement durable : la contribution des HCL

Ville dans la ville, les Hospices Civils de Lyon, emploient 23 000 professionnels -autant que la cité de Meyzieu (69) compte d’habitants. En plus des hospitaliers, des milliers de patients, fournisseurs, étudiants se rendent tous les jours dans les services du CHU. Ces personnes circulent, utilisent des quantités de produits et services ! Des consommations qu’il faut raisonner pour préserver les ressources tout en ayant le souci de limiter les dépenses. A l'occasion journée mondiale de l'environnement du 5 juin 2015, Lyon a présenté sa contribution à la protection de la planète. Gros plan sur les mesures déployées

Ville dans la ville, les Hospices Civils de Lyon, emploient 23 000 professionnels  – autant d’habitants que la cité de Meyzieu (69). En plus des hospitaliers, des milliers de patients, fournisseurs, étudiants se rendent tous les jours dans les services du CHU. Ces personnes circulent, utilisent des quantités de produits et services ! Des consommations qu’il faut raisonner pour préserver les ressources tout en ayant le souci de limiter les dépenses.  A l’occasion journée mondiale de l’environnement du 5 juin 2015, Lyon a présenté sa contribution à la protection de la planète. Gros plan sur les mesures déployées…
Une lutte permanente contre les gaspillages énergétiques 
Les HCL disposent de 1 million de m2 de bâti qu’il faut chauffer ou climatiser notamment les chambres. Une maintenance régulière des sites s’impose aussi afin de traquer les fuites, poser des lampes à faible consommation type LED, des robinets à poussoir, des minuteurs… Des travaux  récurrents d’isolation des bâtiments concourent également à réduire les  consommations d’énergie. Et cette vigilance paie : la consommation d’eau a été divisée par 2 en une décennie !
Un tri des déchets producteur d’énergie
L’hôpital est par nature, un gros producteur de déchets de toutes sortes : 9 000 tonnes par an ! Outre les ordures ménagères, principal poste comme chez un particulier, l’hôpital produit des déchets chimiques, radiologiques ou à risques infectieux (25% de la production).
Le choix de l’incinération pour les déchets non recyclables, permet leur valorisation énergétique : en étant brûlés ils produisent de l’électricité ou du chauffage. Quant aux déchets recyclés, en croissance, ils représentent aujourd’hui 12% de la production, avec comme principaux gisements : 559 tonnes de cartons, 179 tonnes de bois –palettes, 149 tonnes de papiers,  121 tonnes de bio-déchets…
Zéro papier
La dématérialisation est une priorité dans tous les sites HCL.  Des campagnes de dématérialisation de nombreuses éditions ont permis de faire chuter la consommation de papier, passant de 412 tonnes en 2008 (165 000 ramettes ou 11 000 arbres !)  à 356 tonnes en 2014 ! 
Pour limiter l’usage du papier,  les HCL ont réduit de 2 500 le nombre d’imprimantes en 4 ans. Elles sont progressivement remplacées par des copieurs multifonctions performants qui assurent aussi la dématérialisation des documents par l’utilisation des fonctions scan et mail et proposent par défaut, des copies en noir et blanc, recto verso! 
Le développement durable c’est aussi pour les HCL, un plan de déplacement entreprise (PDE) qui encourage l’utilisation des transports en commun pour les salariés (prise en charge de 50% de l’abonnement TCL) et des campagnes d’informations sur les gestes éco citoyens pour inciter les employés à agir autrement en changeant les habitudes. Chacun peut apporter sa contribution à mieux consommer, moins gaspiller en respectant quelques gestes très simples comme éteindre son ordinateur, baisser les stores, le chauffage, éteindre la lumière dès que possible etc…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.