Développement durable : le personnel réinvestit l’atrium et le transforme en promenade intérieure

A l’origine, un concours interne du CHU sur le thème du Développement Durable et des lauréates : les équipes du Plateau Technique de Biologie (PTB) retenues pour leur un projet d’embellissement de l’atrium et des patios. Deux ans plus tard, la transformation est achevée. L’atrium est devenu une promenade intérieure rythmée par des arbustes en pot et des espaces de convivialité et les patios ont été embellis d’une décoration végétale. Une ambiance zen et reposante qui améliore le quotidien de tous les usagers.

A l’origine, un concours interne du CHU sur le thème du Développement Durable et des lauréates : les équipes du Plateau Technique de Biologie (PTB) retenues pour leur un projet d’embellissement de l’atrium et des patios. Deux ans plus tard, la transformation est achevée. L’atrium est devenu une promenade intérieure rythmée par des arbustes en pot et des espaces de convivialité et les patios ont été embellis d’une décoration végétale. Une ambiance zen et reposante qui améliore le quotidien de tous les usagers.
Le projet “Pousse-pousse PTB Durable” avait pour ambition de répondre à deux des trois piliers du développement durable : l’approche écologique et la dimension sociale. Dans ce cadre, les patios des bâtiments ont tout d’abord été défrichés. Puis, au cours de l’année 2014, certains d’entre eux ont été fleuris de jardinières de géraniums et agrémentés de plantations nouvelles. Parallèlement, l’atrium lui-même était réaménagé : fauteuils, tabourets, tables et arbustes en pot ont permis à ce lieu de trouver une vocation nouvelle.
Le grand hall de passage anonyme s’est mué en un espace de rencontre où professionnels et usagers viennent se détendre, se changer les idées, le temps d’une pause.
Ce nouvel aménagement a pu voir le jour grâce au soutien de la Fondation du Crédit Social des Fonctionnaires qui a été séduit par le caractère innovant de ce projet et son volet participatif, puisque les professionnels du PTB ont tous été invités à participer activement à l’embellissement des patios.
La fréquentation croissante de l’atrium devenu un lieu convivial et un lieu de rencontres, témoigne de la réussite du projet et chacun apprécie au quotidien cet environnement renouvelé
Le nouvel aménagement vient ainsi enrichir le Plateau Technique de Biologie, équipement technique de pointe opérationnel sur le site du Bocage depuis 2008.
En savoir plus sur le Plateau Technique de Biologie
Le PTB regroupe l’ensemble des laboratoires* ainsi que l’Etablissement Français du Sang. Assurant une mission de Pôle régional, le PTB concentre des unités spécialisées dont certaines sont uniques en Bourgogne comme la périnatalité, du cancer ou la microbiologie. Il réalise plus de 2.800.000 actes par an. Ses laboratoires fournissent des prestations de haut niveau, également destinées à l’externe (Etablissements d’hospitalisation publics ou privés, laboratoires de recherche, expertises particulières pour le Ministère de la Justice, partenariat avec le CHU de Besançon, etc.).
*hors Centre de Prélèvements et laboratoire de Biologie de la Reproduction

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.