« Dire et entendre l’annonce d’une maladie grave : Enjeux éthiques »

Annoncer ou entendre un diagnostic de maladie grave ne se résume pas à un échange d'information mais s'inscrit toujours dans une relation de soin, dans une relation d'aide. Comment comprendre ce moment délicat où l'on doit échanger sur une réalité qu'il faut affronter ? La question sera au coeur du 3ème Colloque d'Ethique de Rouen qui se tiendra mardi 28 Novembre 2006 de 9h30 - 17h, Salle Sainte-Croix des Pelletiers.

Annoncer ou entendre un diagnostic de maladie grave ne se résume pas à un échange d’information mais s’inscrit toujours dans une relation de soin, dans une relation d’aide. Comment comprendre ce moment délicat où l’on doit échanger sur une réalité qu’il faut affronter ? La question sera au coeur du 3ème Colloque d’Ethique de Rouen qui se tiendra mardi 28 Novembre 2006 de 9h30 – 17h, Salle Sainte-Croix des Pelletiers.

Les professionnels de la santé, en particulier les infirmiers et les médecins, sont aujourd’hui attentifs à la manière d’annoncer aux personnes qu’ils soignent des nouvelles difficiles. Quels sont les acquis, les difficultés, les questions et les progrès qui doivent être accomplis?

Les exemples vécus par les soignants dans les domaines du VIH-sida, de la gynécologie-obstétrique (annonce concernant la grossesse), de l’urgence et de la réanimation, ou encore de la cancérologie vont servir de base aux échanges pour ce troisième colloque d’éthique.

Les questions et débats avec le public permettrons de construire un échange argumenté. Les éclairages universitaires des sciences sociales, juridiques et philosophiques constitueront également un apport enrichissant.

L’entrée est gratuite, sans inscription, dans la limite des 350 places disponibles.

Plus de renseignement sur www.chu-rouen.fr rubrique « Espace de réflexion ethique »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.