Dominique Gros, Maire de Metz, élu à l’unanimité Président du Conseil de Surveillance

L'installation du conseil de surveillance du CHR Metz-Thionville, qui comprend 15 membres, a eu lieu le jeudi 1er juillet 2010. Monsieur Dominique GROS*, Maire de Metz depuis 2008 et depuis cette date Président du Conseil d'Administration du CHR, a été élu à l'unanimité Président du Conseil de Surveillance du CHR de Metz-Thionville. Il a désigné Monsieur Bertrand MERTZ, Maire de Thionville, Conseiller Général de Moselle et membre du Conseil en tant que personnalité qualifiée comme Vice-Président du Conseil de Surveillance.

L’installation du conseil de surveillance du CHR Metz-Thionville, qui comprend 15 membres, a eu lieu le jeudi 1er juillet 2010. Monsieur Dominique GROS*, Maire de Metz depuis 2008 et depuis cette date Président du Conseil d’Administration du CHR, a été élu à l’unanimité Président du Conseil de Surveillance du CHR de Metz-Thionville. Il a désigné Monsieur Bertrand MERTZ, Maire de Thionville, Conseiller Général de Moselle et membre du Conseil en tant que personnalité qualifiée comme Vice-Président du Conseil de Surveillance.

Le Conseil de Surveillance comprend par ailleurs en qualité de représentants des collectivités territoriales
– M. Jean-Luc BOHL, Maire de Montigny-lès-Metz, Conseiller Régional de Lorraine, Président de la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole
– Mme Nathalie GRIESBECK, Député Européenne du Grand Est, Conseillère Générale du canton de Metz 3, représentant le Conseil Général du département de la Moselle,
– M. André CORZANI, Maire de Joeuf, Conseiller Général du Canton de Briey, représentant le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle
– Mme Brigitte VAISSE, Première Adjointe au maire de Thionville, Conseillère Régionale de Lorraine, représentant le Conseil Régional de Lorraine

Sont membres en qualité des représentants du personnel médical et non médical
– M. Pascal GOUILLY, représentant de la commission de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques
– M. Le Dr Khalifé KHALIFE, chef du pôle cardio-vasculaire et M. Le Dr Michel BEMER, chef de service de réanimation, représentants de la Commission Médicale d’Etablissement
– Mme Carmen LIPINSKI et Mlle Catherine ROCH, représentants désignés par les organisations syndicales (CGT)

Sont membres en qualité de personnalités qualifiées
– M. le Docteur Denis JACQUAT, député de la Moselle, personnalité qualifiée désignée par le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé de Lorraine.
– M. Francis FLAMAIN (Ligue contre le Cancer) et M. Claude WALTER (Association pour le droit de mourir dans la dignité), représentants des usagers désignés par le Préfet de Moselle
– M. Le Professeur Henry COUDANE, doyen de la Faculté de médecine de Nancy, personnalité qualifiée désignée par le Préfet de la Moselle. Le Professeur Henry Coudane siège depuis Mai 2009 au Conseil d’Administration du CHR.

*Dominique Gros est également Conseiller Général de Moselle

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.