Don d’organes : le CHU de Lille expose son engagement sur Art Up!

Samedi 17 et dimanche 18 février 2018, l'exposition «Vivre, Grâce à toi» se tiendra sur Art Up ! Foire d’Art contemporain à Lille Grand Palais. 53 oeuvres sélectionnées par le CHU en partenariat avec le collectif d'artistes Photoxyde pour appeler au don d'organes.

Samedi 17 et dimanche 18 février 2018, l’exposition «Vivre, Grâce à toi» se tiendra sur Art Up ! Foire d’Art contemporain à Lille Grand Palais. 53 oeuvres sélectionnées par le CHU en partenariat avec le collectif d’artistes Photoxyde pour appeler au don d’organes.
Afin de relayer la campagne de sensibilisation «Donneurs d’organes, tous concernés» de l’Agence de biomédecine et réaliser à terme un lieu mémoriel au CHU de Lille, la Coordination hospitalière de prélèvement d’organes et de tissus avait initié en 2017 avec le collectif Photoxyde un appel à projets sur le don d’organes. Sur les 53 oeuvres réunies, 10 ont été distinguées par un collège formé de représentants du CHU et d’association d’usagers.Les équipes du CHU de Lille et de Photoxyde seront sur place pour accueillir le public de 10h à 20h.
"Alors que la loi fait de chacun de nous des donneurs potentiels, 20000 personnes malades, enfants et adultes, sont en attente d’une greffe d’organes et seul le quart d’entre elles pourront bénéficier d’une greffe grâce à la générosité de donneurs", souligne dans son communiqué, le CHU de Lille. Et explique comment les équipes de prélèvement accompagnent quotidiennement les personnes pour les aider à comprendre les enjeux du don d’organes, connaître l’organisation mise en place et les différents et comment les acteurs mobilisés pour la transplantation permettent de se positionner en toute connaissance de cause.
Ces réalisations sont parallèlement exposées de février à mai 2018 dans les gares de Lille CHR, de Loos, d’Haubourdin et de Wattignies-Templemars. Elles seront également présentées lors d’un événement spécial en gare de Lille Flandres le 22 juin à l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs puis vendues afin de réaliser un lieu mémoriel où les familles de donneurs pourront se recueillir et les personnes greffées témoigner leur reconnaissance.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.