L'association monégasque « Les enfants de Frankie » ainsi que « The Wheelchair » Fondation américaine remet officiellement 400 fauteuils roulants au CHU de Nice.

L’association monégasque « Les enfants de Frankie » ainsi que « The Wheelchair » Fondation américaine remet officiellement 400 fauteuils roulants au CHU de Nice.

Le CHU de Nice, par l’intermédiaire de ses services de soins se chargera d’effectuer la distribution dans ses cinq hôpitaux afin d’améliorer la prise en charge en urgence des personnes handicapées. Il s’agit notamment de bénéficier d’un matériel de santé, fondamental pour l’accueil des personnes en difficultés.

C’est au cours d’une Soirée de Bienfaisance à Monaco en décembre 2004 que 88 donateurs ont permis l’achat de 740 fauteuils roulants. La Fondation américaine Wheelchair est devenue partenaire de cette initiative en offrant une quantité équivalente afin de renforcer l’action entreprise auprès des plus nécessiteux.

Les fauteuils roulants restants seront distribués prochainement dans la région. La liste d’établissements bénéficiaires a déjà commencé à s’effectuer :
« Centre Hospitalier Princesse Grace » Monaco . « Fondation Lenval » Nice . « Association A.L.C. L’Olivier » Nice . « Association Tennis et Glisse » Nice . « Association Envol » Vallauris . « Association Spes Auser » Italie . « Une personne qui vit en Equateur » . « l’Association Monégasque contre les Myopathies » . « l’Association Special Olympics » . « l’Association Monégasque des Handicapés Moteurs » .

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.