Du centre-ville à Bocage Central : retour sur 8 siècles d’histoire

L'ouvrage «800 ans de vie hospitalière à Dijon» décrit l'osmose d'une cité avec le pôle sanitaire qui porte son nom. Au fil des siècles, le développement de la métropole a bénéficié à l'hôpital général qui s'est étoffé, a développé des plateaux techniques et des unités de recherche. Aujourd'hui il rayonne bien au-delà des frontières de la Bourgogne.

L’ouvrage «800 ans de vie hospitalière à Dijon» décrit l’osmose d’une cité avec le pôle sanitaire qui porte son nom. Au fil des siècles, le développement de la métropole a bénéficié à l’hôpital général qui s’est étoffé, a développé des plateaux techniques et des unités de recherche. Aujourd’hui il rayonne bien au-delà des frontières de la Bourgogne.

Devenu un équipement puissant, il s’est retrouvé à l’étroit au coeur de Dijon. Pour continuer à s’épanouir, il se transforme à son tour en une ville et prendra ses quartiers à 3 km du centre de Dijon, en une cité hospitalière édifiée sur le site périphérique «Bocage central».

A l’aube du grand déménagement prévu pour 2012, l’établissement se retourne sur ses huit siècles d’histoire et convie tous les témoins à sa rétrospective : bâtiments, archives, objets anciens… empreintes historiques invitées à prendre place dans la mémoire collective.

« L’Hôpital et la ville – 800 ans de vie hospitalière à Dijon » reprend les actes d’une journée d’étude. Les textes sont complétés par un catalogue illustré de quelques soixante objets, évocation non exhaustive de la dense histoire des hôpitaux de Dijon depuis leur création en 1204.

Points de vente : Librairies de l’Université, Grangier et Gibert Joseph (25 €)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.