Psychiatrie de l’Enfant : un nouveau bâtiment ultra-moderne et chaleureux

Adossée à l'Hôpital Couple Enfant, la nouvelle Unité de Psychiatrie de l'Enfant (UPE) vient d'inaugurer ses nouveaux locaux colorés et largement ouverts sur l'extérieur. Dans cet univers thérapeutique et chaleureux, les équipes accueillent les enfants âgés de 4 à 15 ans en consultations externes ou en hospitalisation complète selon la gravité des troubles psychiques et comportementaux.

Adossée à l’Hôpital Couple Enfant, la nouvelle Unité de Psychiatrie de l’Enfant (UPE) vient d’inaugurer ses nouveaux locaux colorés et largement ouverts sur l’extérieur. Dans cet univers thérapeutique et chaleureux, les équipes accueillent les enfants âgés de 4 à 15 ans en consultations externes ou en hospitalisation complète selon la gravité des troubles psychiques et comportementaux. 
Les principales affections prises en charge sont l’anorexie sévère, le refus anxieux de l’école, le traitement psychotrope non classique, les TICs et de syndrome de Gilles de la Tourette…
Aboutissement d’un projet médical lancé en 2010 par la Communauté Hospitalière de Territoire, l’UPE est la seule unité de tout l’Arc Alpin à accueillir des enfants de moins de 12 ans. 
L’Unité de Psychiatrie de l’Enfant : données repères
– Un plateau de consultations externes
– Un plateau d’hospitalisation de 10 chambres, déclinées en quatre coloris et disposant toutes de sanitaires privatifs, d’un bureau et de rangements
– 1 place ambulatoire
– 1 000 m2
– Un budget travaux de 2,2 millions €
– Une équipe multidisciplinaire

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.