Du nouveau dans la prise en charge des maladies du foie

A l'occasion de la présentation du nouveau centre de dépistage et de maladies du foie, 2e centre de ce type en France, le Pr. Calès a présenté un vaste essai clinique relatif à un nouveau traitement médicamenteux de la fibrose hépatique.

A l’occasion de la présentation du nouveau centre de dépistage et de maladies du foie, 2e centre de ce type en France, le Pr. Calès a présenté un vaste essai clinique relatif à un nouveau traitement médicamenteux de la fibrose hépatique.

Le CHU d’Angers vient d’ouvrir le Cedemaf, Centre de dépistage et d’évaluation des maladies du foie, 2e centre de ce type en France. Par la concentration des compétences et des techniques qu’il propose, ce centre permet à la population d’accéder plus aisément au dépistage des hépatopathies. Cette prise en charge, sous forme d’hospitalisation de jour, assure un suivi strict du protocole de dépistage et d’évaluation nécessaire à un diagnostic rigoureux. Cette ouverture conforte la position d’expertise nationale de l’équipe d’hépato-gastro-entérologie du CHU d’Angers.

Elle intervient alors que l’équipe angevine vient de lancer un vaste essai clinique -Fibrosar- visant à mettre au point un nouveau traitement médicamenteux de la fibrose hépatique. Cette étude, dont le promoteur est le Professeur Paul Calès, va durer 4 ans et implique 27 centres hospitaliers dans toute la France. Les résultats de cette étude connus en 2010 représentent un véritable espoir pour 2 millions patients.

Toujours dans une dynamique d’expertise, la même équipe vient de lancer sur le marché le premier test sanguin diagnostic des stéatoses hépatiques (appelée autrement « foie gras »).

Ces innovations ont été présentées à l’occasion du 15e symposium régional d’Hépato-gastro-entérologie, qui a accueilli une centaine de spécialistes le 15 dernier prochain à Angers.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.