Egalité dans l’accès aux soins pour les personnes sourdes -Jean Dagron

"La surdité est une bulle de verre invisible qui isole du reste de la société", dénonce Jean Dagon qui vient de publier un ouvrage sur 20 ans de pratique médicale avec les Sourds. Ce praticien anime l'unité d'accueil en langue des signes de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. Il a initié la première consultation de ce type à la Salpêtrière en 1994.

« La surdité est une bulle de verre invisible qui isole du reste de la société », dénonce Jean Dagon qui vient de publier un ouvrage sur 20 ans de pratique médicale avec les Sourds. Ce praticien anime l’unité d’accueil en langue des signes de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. Il a initié la première consultation de ce type à la Salpêtrière en 1994.

Dans son dernier livre*, le Dr Jean Dagron réclame pour les Sourds l’égalité dans l’accès aux soins. Emaillé d’exemples précis, de situations vécues, l’ouvrage illustre l’incompréhension qui règne encore entre Sourds et soignants, même bardés de bonnes intentions. Trop souvent la consultation est pour la personne sourde une expérience humiliante, frustrante. Sans interprète, il ne peut «expliquer ses maux à un médecin, avec ses propres mots, comprendre ses explications».

Une population mal soignée
Même si la France manque de données chiffrées, le niveau de soins des Sourds est largement inférieur à celui de la population générale, faute d’information et de prévention : surpoids, cholestérol, diabète, maladies cardiaques, respiratoires, gastro-intestinales…
Afin de réduire le taux de césariennes, beaucoup plus élevé que la moyenne, l’équipe du Dr Dagron a mis en place une préparation à l’accouchement en langue des signes.

500 patients sourds
Depuis 2003, l’AP-HM a accueilli 500 personnes dans les deux unités d’accueil et de soins des patients sourds en langue des signes, situées à la Conception : médecine générale et santé mentale. Il existe aussi une filière de soins dans tous les établissements, en particulier maternité, oncologie, ophtalmologie et hospitalisation à domicile.

* Jean Dagron -Chroniques de vingt ans de médecine avec les Sourds
– Presse Pluriel
jean.dagron@ap-hm.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.