Emotions, retrouvailles et mariage à la maison de retraite du CHU

Rares sont les faire-part de mariage édités par les CHU et celui que les Hôpitaux universitaires de Strasbourg viennent d’adresser aux rédactions mérite qu’on s’y attarde un peu. L’événement est exceptionnel à plus d’un titre : Jean Burcet né le 28 avril 1925 et Simone Schmitt née le 10 mai 1938, résidents de sa maison de retraite de la Faisanderie, convolent en justes noces le 22 septembre prochain, première union célébrée dans cet établissement gériatrique !

Rares sont les faire-part de mariage édités par les CHU et celui que les Hôpitaux universitaires de Strasbourg viennent d’adresser aux rédactions mérite qu’on s’y attarde un peu. L’événement est exceptionnel à plus d’un titre : Jean Burcet né le 28 avril 1925 et Simone Schmitt née le 10 mai 1938, résidents de sa maison de retraite de la Faisanderie, convolent en justes noces le 22 septembre prochain, première union célébrée dans cet établissement gériatrique !
Leur histoire d’amour n’est pas banale non plus : l’idylle débutée « dans leur prime jeunesse » s’est interrompue. Ils ont vécu chacun de leur côté leur vie conjugale, familiale et professionnelle. 37 ans plus tard ils se retrouvent en long séjour, à l’hôpital de la Robertsau et désormais ils sont bien décidés à ne plus jamais se quitter.
Tous nos voeux de bonheur les accompagnent.
Dates clés
2010 : Retrouvailles à la maison de retraite de la Faisanderie.
Enfin réunis, il va demander Mme Schmitt en mariage quelque 37 années plus tard !
De 1974 à 1985 : Jean et Simone sont tous deux salariés de l’entreprise LEROY-SOMMER à la Meinau

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.