En direct du CHU Nantes, pour tout savoir sur l’ambulatoire

Au CHU de Nantes, plus de 54% des séjours se font en ambulatoire. Rendez-vous samedi 17 septembre, en direct sur le web de 11h à 12h, pour tout connaître sur ce mode de prise en charge. Une émission accessible sur : ambulatoire-nantes.tv
Au CHU de Nantes, plus de 54% des séjours se font en ambulatoire. Rendez-vous samedi 17 septembre, en direct sur le web de 11h à 12h, pour tout connaître sur ce mode de prise en charge. Une émission accessible sur : ambulatoire-nantes.tv
Etre pris en charge en ambulatoire, c’est-à-dire entrer le matin à l’hôpital pour en ressortir le soir, représente une véritable alternative à l’hospitalisation traditionnelle. Pour le patient, c’est la garantie d’un traitement aussi efficace qu’auparavant mais réalisé dans un temps plus court, moins de 12 heures. L’émission reviendra, avec une dizaine d’invités, praticiens et autres experts, sur l’innovation majeure que représente cette alternative et ses perspectives au sein du CHU de Nantes.
Ce nouveau mode de prise en charge se développe, en effet, dans toutes les disciplines (pédiatrie, gériatrie, psychiatrie, médecine, chirurgie, cancérologie ou encore gynécologie) au sein de locaux confortables et adaptés pour un meilleur accueil des patients.
64% des séjours en 2025
Virage complet pour le CHU de Nantes, les séjours ambulatoires de médecine et chirurgie représentent déjà plus de la moitié de son activité et devrait atteindre 64% en 2025 dans le cadre du projet du futur hôpital  
Celui-ci rassemblera sur un site unique au cœur de la ville, l’Ile de Nantes, tous les lits de court séjour de médecine, chirurgie et obstétrique. Plus qu’un projet architectural, l’objectif est de créer un véritable " quartier de la santé " associant notamment les instituts de recherche, la faculté de médecine et les instituts de formation.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.