En direct du CHU : www.chu-guadeloupe.fr

A 7 000 km de Paris, à 1 400 km de Miami et désormais à proximité, sur votre écran, le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre Abymes vous accueille à l'adresse suivante : www.chu-guadeloupe.fr.

En un seul clic vous saurez tout sur l’établissement, son histoire, son organisation, son activité et son projet d’établissement et un plan d’accès vous accompagnera jusqu’à ses locaux.

Les usagers bénéficient quant à eux d’explications sur les formalités (admission, séjour, sortie, tarifs et même la présentation de la commission de conciliation) et les étudiants infirmiers pourront se connecter sur l’Institut de Formation en Soins Infirmiers.

L’information et la prévention de la population figurant parmi les priorités de l’établissement, un « cyber » point santé vient compléter les connaissances des internautes sur les principales maladies rencontrées en Guadeloupe : diabète, hypertension artérielle, excès de cholestérol, maladies cardio-vasculaires.
Cette rubrique aborde aussi les sujets sensibles tels que le Sida, la Dengue, l’hépatite B, l’alcoolisme, la nutrition.

Le site comprend également un espace réservé aux professionnels de santé avec des renseignements détaillés sur les services du CHU, des liens sur les pathologies, des modes opératoires, des publications, un accès aux annonces professionnelles est proposé ainsi que la liste des ouvrages disponibles à la bibliothèque médicale.

Une réalisation d’André Duchemin, responsable de la communication.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.