En ligne, via une appli, par mail, au téléphone : la prise de rendez-vous facilitée à l’AP-HM

Pour plus de souplesse dans les prises de rendez-vous simplifiée, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille propose différentes solutions simples et accessibles à tous. En plus du classique appel téléphonique ou mail adressé aux secrétariats des services, l'AP-HM a déployé sa propre appli Myaphm. Et depuis quelques mois, l'institution propose aussi la solution Doctolib à ses patients connectés et à leurs médecins de ville.

Pour plus de souplesse dans les prises de rendez-vous simplifiée, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille propose différentes solutions simples et accessibles à tous. En plus du classique appel téléphonique ou mail adressé aux secrétariats des services , l’AP-HM a déployé sa propre appli Myaphm. Et depuis quelques mois, l’institution propose aussi la solution Doctolib à ses patients connectés et à leurs médecins de ville.
Sur l’appli Myaphm patients et hospitalisés gèrent leur espace en ligne 7j/7 24h/24, qu’il s’agisse de demande de rendez-vous, de lettres de sortie ou de résultats de laboratoires, et bientôt de préadmissions pour les soins externes. La quasi-totalité des services est désormais couverte par Myaphm qui veille au plus grand respect de la sécurité informatique. A ce jour, 4 500 patients se sont inscrits et leur nombre augmente de 400 par mois. L’application a pour l’heure enregistré 3 800 demandes de rendez-vous, au travers de questionnaires adaptés à chaque service et surspécialité.
L’agenda Doctolib est accessible sur le site de l’AP-HM ou par téléchargement sur smartphone, ordinateur. Réunissant déjà une douzaine de services et une centaine de médecins, Doctolib est en cours de déploiement sur l’ensemble des établissements. Le système offre au patient une visibilité à long terme sur les créneaux disponibles. Une fois qu’il aura réservé sa consultation, il recevra des rappels par SMS et mails. Ces relances diminuent le nombre de venues non honorées et fournissent une plus grande maîtrise dans la gestion interne des plannings. Le rendez-vous peut aussi être pris par les médecins de ville qui bénéficient de créneaux dédiés pour qu’ils puissent eux-mêmes adresser leurs patients aux spécialistes de l’AP-HM.

Une prise de rendez-vous à la page

Le site http://fr.ap-hm.fr/ a créé une nouvelle page « Prise de rendez-vous » qui reprend l’ensemble de ces modalités.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.