Energie, hausse des prix : les adhérents d’UniHA à l’abri pour l’hiver et au-delà !

Gaz + 3,8 %, Charbon + de 60$ la tonne, Electricité 42€ le MWh ! Les prix de l'énergie vont s’envoler promettent les marchés. Heureusement les adhérents aux commandes énergie d’UniHA profiteront de conditions très avantageuses jusqu'en 2018. Dans un communiqué en date du 25 oct 2016, le réseau coopératif d'achats groupés des hôpitaux, UniHA annonce que ses membres ne subiront pas les contrecoups de la hausse généralisée des cours de l'énergie. Ils bénéficieront des tarifs compétitifs conclus au printemps 2016.
Gaz + 3,8 %, Charbon + de 60$ la tonne, Electricité 42€ le MWh ! Les prix de l’énergie vont s’envoler promettent les marchés. Heureusement  les adhérents aux commandes énergie d’UniHA profiteront de conditions très avantageuses jusqu’en 2018. Dans un communiqué en date du 25 oct 2016, le réseau coopératif d’achats groupés des hôpitaux, UniHA annonce que ses membres ne subiront pas les contrecoups de la hausse généralisée des cours de l’énergie. Ils bénéficieront des tarifs compétitifs conclus au printemps 2016. 

Une stratégie d’achat agile, réactive et gagnante 
Les hôpitaux adhérents aux marchés d’énergie UniHA (gaz et électricité) seront à l’abri de ces mouvements. L’essentiel de leurs besoins est couvert jusqu’en 2018" explique Eric Dubini, coordonnateur de la filière énergie, Directeur des achats du CHU de Bordeaux. Les Experts qui entourent les acheteurs UniHA ont encouragé à finaliser les contrats de fourniture d’énergie au moment où les prix de celle-ci étaient au plus bas : moins de 30 €/MWh pour l’électricité et moins de 14€/MWh pour le gaz. "Nos adhérents ne sont donc pas affectés par l’actuelle envolée soudaine des prix".
Il faut profiter de ces positions avantageuses pour maintenant investir dans les économies d’énergie à temps de retour sur investissement rapide. Ainsi les établissements de santé disposeront d’outils supplémentaires pour contrer les prochaines hausses du prix du MWh si elles adviennent.

31 M€ de gains sur achat ont été enregistrés par les adhérents du groupement électricité depuis novembre 2015 et 30 M€ également par ceux du groupement gaz, pour 125 établissements membres.
Energie : envolée des prix en septembre 2016 par rapport au printemps 
Gaz, Charbon : Les commodités sont toutes orientées à la hausse. Le gaz s’est apprécié de 3,8 % sur la dernière semaine et le charbon a franchi le palier des 60 $ la tonne, évoluant désormais dans la fourchette comprise entre 64 et 67 $ la tonne. La valeur des quotas de CO2 a atteint les 6 €/tonne de CO2 (soit une hausse de 14,7 %). ;
Electricité :   Les prix sur les marchés électriques ont poursuivi leur rebond en passant la barre des 42€/MWh pour 2017. Les hôpitaux engagés avec UniHA paieront le MWh au prix unitaire de 30€ sur l’ensemble des années 2017 et 2018.
La tension sur les prix de l’électricité est entretenue par deux événements récents :
–  des températures froides en moyenne sur le début du mois d’octobre ;
–  une production nucléaire basse liée à l’arrêt de 5 réacteurs d’EDF après l’annonce de contrôles effectués par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.
 A propos d’UniHA
1er réseau coopératif d’achats groupés des établissements hospitaliers publics français, le Groupement de Coopération Sanitaire UniHA réunit 32 CHU-CHR et 35 centres hospitaliers. La vocation d’UniHA est d’optimiser les achats de ces établissements, de les aider à innover, contribuant ainsi à offrir les meilleurs traitements disponibles, à décliner un service hospitalier de haute qualité et à préserver un égal accès aux soins. UniHA est devenu le premier acheteur public français, achetant annuellement pour 3 milliards d’euros et générant 100 millions d’euros de gains sur achats.
www.uniha.org
@UniHA_hopital

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.