Environnement : Une exposition témoigne de l’engagement du CHU

Du 12 janvier au 20 février 2004, le CHU d'Amiens accueillera « Cristal santé », une exposition pédagogique et citoyenne qui initie personnels et visiteurs aux différents aspects du développement durable.

Du 12 janvier au 20 février 2004, le CHU d’Amiens accueillera «Cristal santé», une exposition pédagogique et citoyenne qui initie personnels et visiteurs aux différents aspects du développement durable.

17 panneaux seront installés dans les halls des hôpitaux du CHU :
– 10 panneaux « Citoyens consommateurs » présentent ce que chacun d’entre nous peut faire à son niveau pour protéger l’environnement, dans sa vie de tous les jours : Comment trier ses déchets ? Comment sont-ils recyclés ? Comment réaliser des économies d’énergie ? Que sont les énergies renouvelables ? Se déplacer en ville sans polluer ?

– 7 panneaux « Etablissements de soins » présentent les interactions de l’hôpital avec son environnement et les moyens à mettre en oeuvre pour minimiser les impacts : maîtriser les dépenses d’énergie, gérer les déchets conformément à la réglementation, protéger la ressource en eau…

Conçue par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) au sein des entreprises en 1995 (7 entreprises partenaires, plus de 3000 salariés sensibilisés et formés aux problématiques environnementales), l’exposition Cristal a été adaptée au milieu hospitalier.

Les hôpitaux de Picardie se mobilisent en faveur de la protection de l’environnement
Soucieux de maîtriser leur consommation d’énergie et de protéger l’environnement, une quinzaine d’établissements de santé de Picardie se réunissent régulièrement pour échanger et partager leur expérience sur des thèmes tels que la maîtrise de la demande d’énergie (particulièrement dans le contexte nouveau de l’ouverture du marché de l’énergie), la gestion des déchets hospitaliers, ou la qualité de l’air et de l’eau (avec notamment la lutte contre les légionnelles)… Ils appartiennent au Réseau Energie Environnement des Hôpitaux de Picardie mis en place en 1992 et bénéficient du soutien de l’ADEME et du Conseil Régional de Picardie.

Les établissements membres du Réseau Energie Environnement des Hôpitaux de Picardie : le centre hospitalier et la Blanchisserie Interhospitalière de Corbie, les centres hospitaliers de Montdidier, Abbeville, Albert, Compiègne, Chaumont-en-Vexin, Chauny, le CHU d’Amiens, le Centre Hospitalier Philippe PINEL à Dury, le Centre Hospitalier Interdépartemental de Clermont, l’Etablissement Public de Santé Mentale de l’Aisne à Prémontré et les hôpitaux locaux de Saint-Valéry-sur-Somme et Rue.

Les dates de l’exposition
De janvier et février 2004, l’exposition circulera sur 3 sites du CHU :
– Du 12 au 23 janvier : à l’Hôpital Nord, dans le restaurant du personnel ;
– Du 26 au 30 janvier : au Centre Saint-Victor, devant l’amphithéâtre ;
– Du 2 au 20 février : à l’Hôpital Sud, dans le hall d’entrée.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.