A FINIR ET SIGNER Ergonomie : indispensable pour les professionnels de la santé

L\'ergonomie consiste à adapter les conditions de travail aux personnes et non l\'inverse. Dans ce sens c´est l\'environnement dans lequel vivent les personnes plusieurs heures par jour qui est rendu plus agréable et surtout plus sain pour elles. En fonction du lieu de travail, les mesures appropriées peuvent avoir différentes formes. Il existe, en médecine, différentes méthodes utiles pour l´aménagement ergonomique du poste de travail.

Ergonomie : indispensable pour lesrnprofessionnels de la santé

rnrn
L\’ergonomie consiste à adapter les conditions derntravail aux personnes et non l\’inverse. Dans ce sens c´est l\’environnement dansrnlequel vivent les personnes plusieurs heures par jour qui est rendu plusrnagréable et surtout plus sain pour elles. En fonction du lieu de travail, lesrnmesures appropriées peuvent avoir différentes formes. Il existe, en médecine, différentesrnméthodes utiles pour l´aménagement ergonomique du poste de travail.
rnrn
 
rnrn

Avantages d\’un poste de travail ergonomique enrnmédecine

rnrn

Pour l\’employeur

rnrn

L\'employeur profite pleinement de postes de travail ergonomiques dans le milieu de la santé car ses employés sont moins susceptibles d\'être malades et souffrent moins de douleurs courantes telles que des tensions musculaires, problèmes de dos, maux de tête, problèmes de circulation sanguine et même de difficultés de concentration. Les congés de maladie liés à ces problèmes physiologiques sont moindres et le taux d\'erreur dû à la baisse de la concentration diminue également. De plus, les employés apprécient particulièrement que leur patron se soucie réellement de leurs conditions de travail et les rendent aussi agréables que possible - la réputation de l\'entreprise en tant qu\'employeur s\'améliore en conséquence.

rnrn
 
rnrn

Pour l\’employé

rnrn
Quant aux salariés, ils profitent bien-sûr directement de l\’ergonomie durnposte de travail que leur offre l´employeur : ils bénéficient d´équipements quirnsoulagent au maximum leur corps et assurent leur confort pour exercer leurrnprofession. De cette façon, ils se sentent plus à l\’aise qu\’auparavant et n\’ontrnpas à craindre de développer des maladies chroniques causées par des posturesrnnocives.
rnrn
 
rnrn

Mesures pour créer des postes de travail ergonomiques

rnrn

L\’aménagement des pièces

rnrn
Lors de la planification d´une pièce, l\’accent doit être mis sur l´organisationrnlogique des postes de travail en fonction des différentes étapes du processus.rnCela signifie qu´un parcours aussi bref que possible doit être proposé à chaquernemployé. De cette façon, ils se fatiguent moins rapidement et peuvent effectuerrnleur travail plus efficacement.
rnrn
De plus, les postes doivent être adaptés aux tâches attribuées aux employés.rnEn médecine, cela peut signifier par exemple, que des places assises mais aussirndes sièges assis-debout soient disponibles dans un laboratoire. Il doitrnégalement y avoir suffisamment d\’espace pour les outils de travail, lesrnmatériaux et autres accessoires indispensables : dès que quelqu\’un se sent malrnà l´aise en raison du manque d\’espace pendant son temps de travail, le niveaurnde stress augmente et des conflits peuvent survenir.
rnrn
 
rnrn

L´équipement approprié du poste de travail

rnrn
Il est propice que la hauteur des surfaces de travail ainsi que les siègesrnpuissent être ajustés en milieu médical. Par exemple, une personne qui examinernun échantillon au microscope doit se pencher en avant de manière inconfortable sirnelle est assise sur une chaise adaptée pour travailler à l´ordinateur. Lors durnpipetage, en revanche, les employés doivent étirer les bras de manière anormalernou se lever.
rnrn
L´idéal est donc une chaise de travail qui est non seulement réglable enrnhauteur mais également dotée d\’un dossier flexible. Celle-ci suit lesrnmouvements du haut du corps et soutient le dos même en position penchée versrnl\’avant. En même temps, un tel siège permet de se pencher en arrière et de s´étirer,rnce qui est nécessaire de temps en temps pour soulager l´appareil musculaire.rnUne chaise avec support lombaire soutient en outre les vertèbres de la zonernlombaire.
rnrn
Une fois réglé le fauteuil vers le haut, il est parfois nécessaire dernréajuster la profondeur et l\’inclinaison de l´assise. C\’est la seule manièrernpour que toutes les parties du corps (entre la cuisse et le bas de la jambe, lernbuste et la cuisse, le haut du bras et l\’avant-bras) forment unrnangle de plus de 90 degrés. Ceci est indispensable à la libre circulationrnsanguine, qui est à son tour une condition préalable pour un apport en oxygène suffisantrnau cerveau. Le cas échéant, une chaise avec repose-pieds sur un poste derntravail en milieu médical assure une assise adaptée pour des employés de petiterntaille.
rnrn
Pour un poste de travail où les employés doivent rester debout pendant desrnlaps de temps parfois très longs, il est conseillé d\’acheter des appuie-fesses.rnCeux-ci vous permettent de travailler à la hauteur appropriée, mais soulagentrndurablement le corps. En s\’appuyant contre une aide tel un siège assis-debout, lesrnpieds soutiennent environ 60% de charge en moins que sans cette aide. Lesrnemployés peuvent tout de même plier légèrement leurs jambes ainsi que bouger leursrnpieds, assurant ainsi une stimulation de la circulation sanguine. De plus, lesrnlégers changements de posture du haut du corps évitent des tensions musculaires.
rnrn
L\’éclairage est également d\’une grande importance dans l\’ergonomie du posternde travail pour le personnel médical. Les gens réagissent fortement à larnlumière du jour, qui ne peut cependant pas être dirigée de manière égale vers chaquernposte de travail. Un éclairage soigné est donc important. Une lumière vive doitrncertes provenir du plafond, mais chaque poste de travail doit être équipé d´unernsource lumineuse complémentaire. L´éclairage ne doit être ni trop froid ni troprnchaud – une lumière froide est souvent perçue comme inconfortable et peut même perturber lernrythme du sommeil, tandis qu´une lumière chaude peut fatiguer les employés.
rnrn
 
rnrn

Sensibilisation

rnrn
Il est important pour les employés de se rendre compte par eux-mêmes dansrnquelle mesure les attitudes et les mouvements sur leur poste de travail peuventrnêtre malsains pour eux. C\’est le seul moyen d\’intégrer dans le travailrnquotidien des comportements qui préservent efficacement de séquelles sur lernlong terme. Dans ce sens, les employeurs sont invités à intégrer régulièrement unernformation ergonomique pour le travail quotidien de leurs employés et leur permetternd\’interrompre de longues tâches parfois répétitives afin de faire des petits exercicesrnpendant ces pauses.
rnrn
L\’employeur peut également proposer une participation à des cours de sportrnpour les employés après leur travail ou leur proposer des promenades à fairesrnaux alentours de l´entreprise pour combiner leur pause déjeuner à une promenadernagréable.
rnrn
La description de petits exercices, qui peuvent également se faire enrnposition assise, est également bienvenue. Les employés remarquent rapidementrnque grâce à ces exercices leurs nuque et épaules sont décontractées, leurs dosrndétendus et leurs pieds plus reposés. Tout ce qui brise la monotonie de larnposition assise et sollicite les muscles d\’une autre manière est utile. Cesrndescriptions peuvent être facilement envoyées à tous les employés par e-mail etrnmises à disposition dans les salles communes.
rnrn
 
rnrn

Conclusion : l\’ergonomie au travail augmente larnsatisfaction des employés\

rnrn
S´assurer que ses employés ne souffrent pas des répercutions allant souventrnde pair avec une position de travail inappropriée valorise la réputation dernl´employeur. La mise en place d\’un poste de travail conforme aux règles dernl\’ergonomie est certainement profitable sur le long terme, car les employésrnsont en meilleure forme physique et plus sereins, réduisent la probabilité dernfaire des erreurs et sont moins souvent en arrêt maladie qu\’auparavant.
rnrn
Dans le domaine médical, il est parfois difficile et couteux d´attirer durnpersonnel compétent et de retenir les bons éléments. En garantissantrnl\’ergonomie au travail, un employeur montre qu\’il se soucie réellement durnbien-être de ses employés et sera recommandé comme bon employeur sur un marchérnconcurrentiel. Effectivement, un tel équipement sur un poste de travail n´a querndes avantages, qui profitent à la fois à l\’employeur et à son employé.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.