Ethique : création d’un espace de réflexion en Martinique

Susciter et coordonner les initiatives en matière d'éthique dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Telle est la vocation de l’Espace de Réflexion Ethique Régional de Martinique (ERERM) dont la création a été entérinée par la signature de la convention constitutive, le mercredi 25 juin 2014*.

Susciter et coordonner les initiatives en matière d’éthique dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Telle est la vocation de l’Espace de Réflexion Ethique Régional de Martinique  (ERERM) dont la création a été entérinée par la signature de la convention constitutive, le mercredi 25 juin 2014*.
Lieu de formation, de documentation, de rencontres et d’échanges interdisciplinaires l’ERERM, dont le siège sera situé au CHU de Martinique, se définit également comme un observatoire régional des pratiques éthiques, organisateur de débats publics et promoteur du partage des connaissances.

Ses membres fondateurs
l’Université Antilles-Guyane, le CHU de Martinique ,  le Collectif Inter associatif Sur la Santé (CISS), la Ligue contre le Cancer, les Soins Santé Services HAD Martinique les 3 S, la Maison de retraite le LOGIS SAINT JEAN, la maison de retraite les Madrépores, le Centre Hospitalier Intercommunal LORRAIN-BASSE-POINTE, le Centre Hospitalier du Saint-Esprit , le Foyer Départemental de l’Enfance de la Martinique, la Clinique Saint-Paul , la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie de la Martinique.

Après son approbation par le Directeur de l’Agence Régionale de Santé, la convention constitutive sera déployée via la mise en place de l’Espace de Réflexion Ethique Régional de Martinique dont le fonctionnement sera assuré par une dotation nationale de financement des missions d’intérêt général versée par l’ARS de la Martinique.

*conformément à l’arrêté du 4 janvier 2012 relatif à la constitution, la composition, et au fonctionnement des espaces éthiques régionaux et interrégionaux.
Contacts
Thierry NEGRE, Directeur Général Adjoint – 0596 55 23 10
Nadia ALIANE, Directeur Adjoint – 0596 55 20 00 poste 3041

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.