Autisme : Explorer pour mieux comprendre, soigner et accompagner

Tel est le thème choisi par l'Association Nationale des Centres de Ressources Autisme (ANCRA) pour son congrès annuel des 10 et 11 avril 2014, qui réunira à Tours près de 1 000 participants, professionnels, personnes avec autisme et leurs familles. "Ces journées seront l’occasion de rappeler les connaissances les plus récentes pour chaque dimension de l’autisme...

Tel est le thème choisi par l’Association Nationale des Centres de Ressources Autisme (ANCRA) pour son congrès annuel des 10 et 11 avril 2014,  qui réunira à Tours près de 1 000 participants, professionnels, personnes avec autisme et leurs familles. "Ces journées seront l’occasion de rappeler les connaissances les plus récentes pour chaque dimension de l’autisme. Une mise en commun de savoirs pour mieux comprendre les mécanismes à l’origine de la sémiologie observée et apporter au quotidien des approches thérapeutiques et éducatives les plus ajustées. " annonce le Pr Frédérique Bonnet-Brilhault, chef de service du centre universitaire de pédopsychiatrie au CHRU de Tours et coordonnatrice du Centre de Ressources Autisme de la région Centre, partenaire de la rencontre.  

Trente orateurs, reconnus comme experts dans leur pratique clinique ou leur domaine de recherche, viendront partager leurs expériences, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’amélioration des parcours de vie des personnes avec autisme et de leurs familles. Au programme, aspects du développement global de la personne avec autisme, interactions et cognitions sociales, langage et communication, comportements répétitifs et restreints, du jeune enfant  à l’adulte,  à travers les exposés des spécialistes français, québécois, libanais … et des aidants. Temps fort, le témoignage de Temple Grandin, professeur à l’université du Colorado, docteur en sciences animales, spécialiste de renommée internationale en zootechnie et diagnostiquée à l’âge de 4 ans comme ayant un autisme de haut niveau.
 
L’autisme en France
En France, parmi les 600 000 personnes vivant avec autisme, deux tiers sont des adultes et 1 enfant sur 150 est touché. 
 
Les progrès de la recherche
L’hétérogénéité clinique de l’autisme et sa fréquente comorbidité avec d’autres particularités développementales en font un trouble particulièrement complexe. La communauté médicale et scientifique internationale s’est mobilisée depuis ces dernières décennies et actuellement plus de 3 000 articles sont publiés chaque année dans les plus grandes revues scientifiques. Parmi les grandes avancées, le diagnostic précoce, la compréhension des mécanismes cérébraux à l’origine du trouble, le développement de programmes éducatifs et thérapeutiques spécialisés et la réouverture du champ pharmacologique.
 
Les Centres de Ressources Autisme
Il existe 26 Centres de Ressources Autisme (CRA) qui assurent l’accueil et le conseil aux personnes autistes et à leur famille, aident à la réalisation de bilans et évaluations approfondis, organisent l’information à l’usage des professionnels et des familles, la formation et le conseil aux professionnels, la recherche, l’animation de réseaux régionaux. En commun, ils contribuent à une mission de conseil et d’expertise nationale.. Certains, comme le CRA de la région Centre, disposent d’un fonds d’information documentaire spécifique aux troubles du spectre autistique ouvert au public (biblio, supports pédagogiques…)

Principes fondateurs : Les troubles envahissants du développement entrainent des troubles de la communication, de la socialisation et la restriction d’intérêts et d’activités. Ils grèvent lourdement les interactions relationnelles et émotionnelles ainsi que le développement psychocognitif et social, générant des handicaps nombreux. Les troubles envahissants du développement atteignent l’individu dans son ensemble, ce qui rend nécessaire une approche multidimensionnelle associant thérapeutique, éducation, rééducation, pédagogie et accompagnement social.
Toute personne présentant un TED ne peut être réduite ni à son trouble, ni à sa maladie, ni à son handicap et doit être reconnue dans sa singularité et ses potentialités, comme tout citoyen.
 
Renseignements, inscriptions et appel à communications : www.ancratours2014.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.