Express : Saint-Etienne parmi les 50 meilleurs établissements de santé

Sur 880 établissements publics et privés étudiés par « L’Express », le CHU de Saint-Etienne figure au tableau d’honneur dans 12 spécialités. Le palmarès de "L'Express 2014" retient les 50 premiers hôpitaux et cliniques dans les 30 pathologies les plus fréquemment soignées en France. Principal critère retenu, le volume d’activité pondéré cette année par un coefficient de prise en charge ambulatoire, considéré comme un indicateur de l’excellence de la spécialité.

Sur 880 établissements publics et privés étudiés par « L’Express », le CHU de Saint-Etienne figure au tableau d’honneur dans 12 spécialités.
Le palmarès de "L’Express 2014" distingue les 50 premiers hôpitaux et cliniques dans les 30 pathologies les plus fréquemment soignées en France. Principal critère retenu, le volume d’activité pondéré cette année par un coefficient de prise en charge ambulatoire, considéré comme un indicateur de l’excellence de la spécialité.
Pour le CHU de Saint-Etienne classé dans 12 des 30 tableaux d’honneur, cette reconnaissance "témoigne de l’engagement et de la qualité du travail de toutes les équipes du CHU et de l’efficacité de sa démarche de développement de la chirurgie ambulatoire répondant ainsi à la demande des patients et aux attentes du ministère. Un effort qui se poursuivra en 2015 avec le doublement de la capacité d’accueil de son unité de Chirugie ambulatoire qui passera de 14 à 23 places.
Le CHU de Saint-Etienne particulièrement bien noté
Après le palmarès du « Point » il y a quelques semaines, le CHU de Saint-Etienne figure de nouveau en très bonne place parmi les meilleurs établissements de France pour près de la moitié des spécialités analysées et notamment en cardiovasculaire :
– 8ème en France pour l’infarctus du myocarde (stimulateur cardiaque)
– 24ème en France pour la chirurgie des artères coronaires
– 25ème en France pour l’implantation des stents coronaires et/ou vasculaires
– 25ème en France pour la pose de pacemaker
– 28ème en France pour les AVC
– 31ème en France pour la chirurgie majeure colorectale
– 37ème en France pour la chirurgie des artères
– 38ème en France pour la chirurgie du rachis et de la moelle
– 40ème en France pour la chirurgie de la thyroïde
– 42ème en France pour la chirurgie de la rétine
– 43ème en France pour la chirurgie des valves cardiaques
– 49ème en France pour la chirurgie des carotides

Ces excellents résultats confirment la position du CHU de Saint-Etienne comme pôle de référence hospitalo-universitaire en région Rhône-Alpes, pour de nombreuses spécialités, au bénéfice de la population du territoire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.