Extension du pôle Odontologie et santé buccale

Le pôle Odontologie et santé buccale du CHU va accroître sa capacité et conforter son expertise. Il a notamment été retenu pour conduire deux études nationales : l'une s'intéresse aux personnes âgées et porte sur l'impact des soins dentaires et diététiques, l'autre concerne les techniques d'implants dentaires et les protections intra-buccales des athlètes de haut niveau pratiquant des sports à risque comme la boxe, le hockey. Gros plan sur un pôle en pleine extension...

Le pôle Odontologie et santé buccale du CHU va accroître sa capacité et conforter son expertise. Il a notamment été retenu pour conduire deux études nationales : l’une s’intéresse aux personnes âgées et porte sur l’impact des soins dentaires et diététiques, l’autre concerne les techniques d’implants dentaires et les protections intra-buccales des athlètes de haut niveau pratiquant des sports à risque comme la boxe, le hockey. Gros plan sur un pôle en pleine extension…

Réparti en 3 unités présentes sur chaque groupe hospitalier, le Pôle d’Odontologie et de Santé Buccale du CHU de Bordeaux va augmenter sa capacité d’accueil d’ici 2012. Cette extension répond à la fois à une demande de soins en constante augmentation mais aussi à l’obligation de former de plus en plus de chirurgiens dentistes (augmentation significative du Numerus Clausus).

En complément des prestations classiques d’odontologie (pour ses patients propres et hospitalisés), l’Unité de l’hôpital Xavier-Arnozan travaille au développement de deux axes forts :

La prise en charge particulière des personnes âgées
Un cabinet dentaire a été créé au sein du Centre gériatrique Henri CHOUSSAT et un réseau ville-hôpital pour les personnes âgées dépendantes se met en place. Côté recherche, le pôle participe depuis 2007 à un programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) afin d’évaluer l’amélioration de l’état nutritionnel des personnes âgées institutionnalisées et de l’impact respectif des soins dentaires et diététiques.

Le développement des techniques implantaires
Deux nouveaux cabinets dentaires sont dédiés à l’implantologie, discipline relativement récente qui relève d’un acte chirurgical minutieux. Dans ce domaine aussi, une action spécifique de recherche clinique est développée au sein de l’unité, dans le cadre d’un PHRC. « Il s’agit d’une exploration fonctionnelle conduite sur les sportifs de haut niveau pratiquant un sport à risque (boxe, hockey, rugby), pour mettre au point des protections intra-buccales adaptées individuellement. » explique le Pr Dorignac, responsable du pôle d’odontologie et de santé buccale du CHU de Bordeaux.

Pôle d’odontologie et de santé buccale : repères

300 patients pris en charge au quotidien par 67 équipes médicales et 43 équipes paramédicales, techniques et administratives

Activités spécifiques
– en diagnostic du risque carieux
– en diagnostic et traitement des manifestations buccales d’origine génétique
-en thérapeutique chirurgicale implantaire
-en thérapeutique dentaire générale délivrée au lit du malade
-en soins sous sédations

Capacité
22 cabinets dentaires – relocalisation-extension sur le groupe hospitalier Pellegrin prévue en 2011-2012
12 cabinets dentaires – extension d’une quinzaine de cabinets sur le groupe hospitalier Saint-André prévue en 2009-2010
11 cabinets dentaires, dont 4 nouveaux depuis février 2008 sur le groupe hospitalier Sud.

Définition L’odontologie est la discipline médicale qui a en charge le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies de la bouche et des dents. Elle regroupe 6 disciplines cliniques : l’Odontologie Pédiatrique, l’Orthopédie Dento-Faciale, la Chirurgie et Médecine buccale, la Parodontologie, l’Odontologie Conservatrice – Endodontie, les Prothèses.

Compte tenu des évolutions démographiques, épidémiologiques et thérapeutiques, ces disciplines sont en constant développement, d’autant que certaines s’adressent à des populations préférentiellement soignées en milieu hospitalier (enfants en bas âge, personnes âgées, personnes handicapées, patients en échec de soins, patients à risque ou poly-pathologiques) et que toutes assurent, par l’expertise du personnel hospitalo-universitaire, des prestations de haut niveau et des prestations de recours.
Le pôle remplit également une fonction de consultations et de soins pour les patients non pris en charge par le secteur libéral.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.