Facultés de médecine : les atouts de Brest

Alors que l'univers impitoyable des facultés de médecine vient d'être dépeint par Thomas Litly dans un film sans concession « Première année »*, la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UBO de Brest rappelle ses atouts et son bon classement, à la 10ème place du rang national des épreuves classantes nationales informatisées, ancien concours de l’internat de médecine.
Alors que l’univers impitoyable des facultés de médecine vient d’être dépeint par Thomas Litly dans un film sans concession « Première année »*, la faculté  de médecine et des sciences de la santé de l’UBO de Brest rappelle ses atouts et son bon classement, à la 10ème place du rang national des épreuves classantes nationales informatisées, ancien concours de l’internat de médecine.
Interrogé sur le choix de Brest pour ses études, Vincent Bourbonne, en 2eme année d’internat (4eme semestre) dans le domaine de la radiothérapie au CHRU de Brest précise « J’ai choisi Brest pour le cadre et la qualité de vie possible ici en Bretagne. Le CHRU est dynamique et innovant, autant d’arguments qui ont motivé mon choix.» et à la question de savoir s’il aimerait poursuivre à Brest, le jeune homme originaire de Paris répond : « Bien sûr il y a le classement, mais Brest était mon premier choix, je ne regrette rien et souhaiterais y rester pour l’avenir ».
De plus Brest fait partie des villes où il fait bon vivre en se classant 3ème sur le plan national selon le classement publié par l’Express la semaine passée. https://www.lexpress.fr/region/quitter-paris-50-villes-ou-il-fait-bon-vivre_2032175.html
*Les deux héros, deux étudiants en 1ère année (PACES), évoluent dans des amphithéâtres pleins à craquer, subissent le stress de la compétition et des examens.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.