Fécondation in vitro : Dijon parmi les meilleurs centres de France

Avec un taux de grossesses cliniques par ponction en FIV de 37,1%, très largement supérieur à la moyenne nationale (25%), le CHU Dijon Bourgogne s'affirme comme un des centres d'Aide Médicale à la Procréation les plus performants de France. Dans cette unité qui rayonne bien au-delà des frontières régionales, les chances d'avoir un enfant sont maximisées selon le rapport publié par l’Agence de la Biomédecine*. 684 couples rencontrant des difficultés de procréation ont fait confiance au CHU pour leur projet parental en 2015.
Avec un taux de grossesses cliniques par ponction en FIV de 37,1%, très largement supérieur à la moyenne nationale (25%), le CHU Dijon Bourgogne s’affirme comme un des centres d’Aide Médicale à la Procréation les plus performants de France. Dans cette unité qui rayonne bien au-delà des frontières régionales, les chances d’avoir un enfant sont maximisées selon le rapport publié par l’Agence de la Biomédecine*. 684 couples rencontrant des difficultés de procréation ont fait confiance au CHU pour leur projet parental en 2015.
Ce centre est également le seul du territoire bourguignon à proposer une offre de soins globale pour l’ensemble des activités d’aide médicale à la procréation (AMP) : insémination intra-utérine et fécondation in-vitro,  prise en charge intraconjugale et avec tiers donneur (don d’ovocytes et de sperme, accueil d’embryon), préservation de la fertilité (conservation de spermatozoïdes, d’ovocytes et de tissu ovarien),  accueil des personnes avec ou sans enfant souhaitant faire acte de don de gamètes (spermatozoïdes et ovocytes). Au-delà de l’expertise professionnelle, les équipes du centre ont à cœur d’accompagner chaque personne accueillie tout au long de son parcours.
Ces bons résultats sont aussi une reconnaissance de l’engagement de la structure dans une démarche qualité de certification ISO9001 depuis 2008 et des importants moyens déployés pour répondre aux problématiques liées à l’infertilité.
*Evaluation des résultats des centres d’assistance médicale à la procréation pratiquant la fécondation in vitro en France – Rapport publié en 2016 et portant sur l’activité de 2013

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.