Festival « TV – santé » – 29 et 30 novembre 2007 à Marseille

Le premier festival « TV-Santé » se déroulera à Marseille les 29 et 30 novembre 2007 au Palais des Congrès, Parc Chanot. Le rendez-vous incontournable des professionnels de Santé et de l'Audiovisuel !

Le premier festival « TV-Santé » se déroulera à Marseille les 29 et 30 novembre Palais des Congrès, Parc Chanot. Le rendez-vous incontournable des professionnels de Santé et de l’Audiovisuel !

La vocation de ce premier festival « TV – santé » est de créer un événement pérenne, rendez-vous des professionnels de la santé et de l’audiovisuel, afin de répondre à un besoin croissant de programmes destinés au grand public, dans le domaine de la santé.

Priorité de notre société et préoccupation personnelle ou familiale majeure, la santé bénéficie depuis une dizaine d’années d’une médiatisation poussée. Elle a ses revues, ses émissions de télévisions et de radio et ses chroniqueurs médicaux vedette. La santé connaît également une explosion sur la toile où les sites internet spécialisés sont légion.

Difficile de s’y retrouver face à la multiplication des canaux et supports d’information. Rappelons simplement que la validité de l’information médicale revient aux professionnels de santé indépendants, aux médecins, praticiens et chercheurs.

Les établissements de santé, publics et privés, conscients des attentes des personnes qui séjournent à l’hôpital et du grand public, ont complété l’arsenal des supports d’information imprimés “classiques” par des systèmes de diffusion vidéo. Les besoins de programmes sont aujourd’hui considérables. Or il est difficile pour les acteurs du monde de la santé de se les procurer, faute de circuits de diffusion et de vente organisés.

Marseille ayant vu naître la première chaîne de TV de santé publique, AP-HM TV, lancée par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, c’est tout naturellement à Marseille qu’a germé l’idée de créer un festival de télévision de santé où professionnels de santé, producteurs, diffuseurs, spécialistes de la communication, associations de santé, journalistes pourraient se rencontrer, échanger afin de participer à la dynamique de production d’émissions à destination d’un large public.

La Ville de Marseille, le Département des Bouches du Rhône et la Région PACA, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille s’investissent largement dans ce projet.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.