Feuille de route pour un itinéraire d’excellence

Le Conseil d'Administration des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg vient d'adopter, à l'unanimité, le projet d'établissement 2006 – 2011, après l'évaluation faite début 2005 du Projet antérieur. La « nouvelle feuille de route » du 6ème CHU français est le résultat de 12 mois de travail concerté avec le corps médical, l'encadrement, l'équipe de direction et les divers corps de métiers ainsi que les organisations syndicales. D'ores et déjà, le CHU va connaître un profond renouveau avec l'inauguration, courant 2007, du nouvel hôpital civil. D'autres opérations de modernisation, construction, et restructuration sont planifiées...

Le Conseil d’Administration des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg vient d’adopter, à l’unanimité, le projet d’établissement 2006 – 2011, après l’évaluation faite début 2005 du Projet antérieur. La « nouvelle feuille de route » du 6ème CHU français est le résultat de 12 mois de travail concerté avec le corps médical, l’encadrement, l’équipe de direction et les divers corps de métiers ainsi que les organisations syndicales. D’ores et déjà, le CHU va connaître un profond renouveau avec l’inauguration, courant 2007, du nouvel hôpital civil. D’autres opérations de modernisation, construction, et restructuration sont planifiées…

Le projet médical, piloté par une groupe de travail de 15 praticiens désignés par la CME, presidée par le Pr Jaeck s’inscrit dans le cadre du STROS III qui a été arrêté par le Directeur de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation d’Alsace, en mars 2006.

Il prend en compte la dimension hospitalo-universitaire du CHU de Strasbourg par un renforcement des missions d’excellence dans le domaine des soins à vocation régionale et extra-régionale.
L’innovation y tient une place particulière (explorations et thérapeutiques mini-invasives, biologie moléculaire, médecine nucléaire, neurosciences et robotique chirurgicale).
Dans le domaine de la recherche des axes prioritaires sont définis : un renforcement du partenariat avec le CNRS et l’INSERM y est envisagé.

Pour ce qui est de l’enseignement, la perspective d’augmentation des personnels médicaux et soignants en formation dans un contexte de démographie médicale tendue est prise en compte en créant une structure de coordination de l’enseignement et en désignant un référent en charge de la coordination des activités pédagogiques au sein de chaque pôle.

L’amélioration du parcours de soins des patients est privilégiée à travers les thématiques : urgences, cancer, personnes âgées, nutrition, douleur, soins palliatifs, conduites addictives, accès aux soins des personnes vulnérables…

L’ossature du projet de gestion en liaison étroite avec le projet médical repose sur la réforme de la gouvernance de l’hôpital et avec la mise en place de 22 pôles médicaux et médico-techniques regroupant environ 90 services.

Enfin les grosses restructurations se poursuivront avec

• l’ouverture du Nouvel Hôpital Civil ,
• la mise en service de pôles logistiques regroupant l’ensemble des activités logistiques du CHU.
• La création d’un plateau technique de micro-biologie ,
• La construction d’une Faculté de Chirurgie Dentaire et un Centre de Soins Dentaires ,
• Le lancement de la modernisation de l’hôpital de Hautepierre après 30 ans de fonctionnement,avec financement sollicité sur le plan Hopital 2012, le moment venu, en conformité avec les engagements pris par le Ministre de la Santé, auprés de F.Keller Senateur-Maire de Strasbourg,en Aout 2006,lors de la visite du CHU. De Strasbourg.
• Le Conseil d’Administration du CHU de Strasbourg a validé ces orientations.
• Une actualisation du programme pluri-annuel d’investissements sera réalisée en 2007.
• Un nouveau contrat d’objectifs et de moyens devra être signé avec l’Agence Régionale de l’Hospitalisation d’Alsace d’ici la fin mars 2007.

Le projet d’établissement a donné lieu, avant vote des instances, à une centaine de réunions en 14 mois il débouche sur une vingtaine de priorités institutionnelles et une cinquantaine de mesures. Il doit désormais faire l’objet, dans les trois mois, d’un examen par l’ARH Alsace, pour approbation.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.