Filisante.com

Filisante.com : Optimiser l'orientation des patients douloureux vers un service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR)

Réduire les coûts en matière de santé sans altérer la qualité de prise en charge des patients douloureux est devenu une priorité de santé publique. L’idée d’agir sur les filières de soins est l’une des méthodes à envisager car elle assure des économies en améliorant la qualité des soins.

Les services de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) sont inondés de demandes souvent incomplètes, mal formulées, ou ne correspondant pas aux critères de recrutement du service. Cet encombrement des demandes est un frein évident à la fluidité de la filière.

Jusqu’à ce jour, l’absence d’outil performant d’aide à l’orientation des patients vers ces structures induit :
– un ralentissement dans le parcours de soins des patients nécessitant ce type de prise en charge qui est délétère pour le patient lui-même,
– ainsi qu’un surcoût non négligeable pour toute la filière.

De ce constat est né filisante.com.

Filisante.com est un site professionnel d’aide à l’orientation des patients douloureux vers les services de Médecine Physique et de Réadaptation afin d’affiner les recherches, éviter les erreurs d’orientation et de s’assurer de la spécificité des demandes. Il concerne actuellement l’Ile de France mais tend à s’étendre progressivement aux autres régions. Il est simple d’utilisation et bénéficie d’une mise à jour en temps réel.

Filisante.com a été réalisé avec le soutien de l’ANMSR (Association Nationale des Médecins Spécialistes de Rééducation), la FEDMER (Fédération Française de Médecine Physique et de Réadaptation) et l’AMPR-IDF (Association de Médecine Physique et Réadaptation d’Ile de France).

Dr Genet François – Fondateur du site Filisante.com.

Service de Médecine Physique et de Réadaptation
Centre Hospitalier Raymond Poincaré, Garches

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.