Financements annoncés pour la reconstruction du CHU

Jeudi 27 janvier 2005, Monsieur Philippe Douste-Blazy, Ministre des Solidarités, de la Santé et de la Famille, en visite au CHU en compagnie de Madame Catherine Vautrin, Secrétaire d'Etat aux Personnes Agées et de Monsieur Renaud Dutreil, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme l'Etat, donnait son feu vert à la mise en oeuvre de la totalité du Plan Directeur.

Jeudi 27 janvier 2005, Monsieur Philippe Douste-Blazy, Ministre des Solidarités, de la Santé et de la Famille, en visite au CHU en compagnie de Madame Catherine Vautrin, Secrétaire d’Etat aux Personnes Agées et de Monsieur Renaud Dutreil, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme l’Etat, donnait son feu vert à la mise en oeuvre de la totalité du Plan Directeur.

Le vaste programme de reconstruction complète de l’hôpital Robert Debré, de l’hôpital Maison Blanche, de l’American Memorial Hospital, de l’hôpital Sébastopol, et de la maison de retraite Roux va pouvoir être lancé. Dans cette nouvelle configuration le site principal accueillera les services de court séjour et de réadaptation fonctionnelle réorganisés en pôles cliniques autour d’un plateau technique commun. Quant à la Direction Générale, elle quittera la rue des Moulins pour intégrer le site principal et l’hôpital Sébastopol accueillera tous les lits de soins de suite libérant la résidence des Capucins.

Les financements annoncés correspondent aux demandes
Une subvention de 15 millions d’euros sera affectée aux travaux de reconstruction de la maison de retraite Roux et l’augmentation du budget général de fonctionnement, par constitution de provisions à hauteur de 15 millions d’euros chaque année, pendant 10 ans couvrira les charges d’exploitation (frais financiers et amortissements) liées à la construction des nouveaux bâtiments.

Les principales échéances
Objectif 2008 : Reconstruction des services de pédiatrie médicale et chirurgicale par extension d’Alix de Champagne et transfert de la Direction Générale sur le site principal.
Objectif 2010: Reconstruction de l’hôpital Sébastopol.
Objectif 2011 : Première tranche de reconstruction des disciplines de court séjour, de médecine, chirurgie, rééducation fonctionnelle et d’une partie du plateau technique.
Objectif 2015 : Deuxième tranche (court séjour, médecine, chirurgie et complément du plateau technique).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.