Fonds de dotation : déjà 70 généreux donateurs et…

... des projets en cours de réalisation. Six mois seulement après sa soirée de lancement, le Fonds de dotation du CHU de Tours rassemble plus de 70 donateurs particuliers, associations et entreprises. Grâce à leur générosité des projets se concrétisent déjà.
Six mois seulement après sa soirée de lancement, le Fonds de dotation du CHU de Tours rassemble déjà plus de 70 donateurs particuliers, associations et entreprises. Grâce à leur générosité des projets se concrétisent déjà. Le projet Renforcer l’estime de soi par le sport au bénéfice des patients du service de psychiatrie A, va débuter dans les prochains jours.
Sport en Psy
Encadrés par des professionnels du sport adapté, des modules d’activités aquatiques, de judo et de sports collectifs sont mis en place au profit des patients. La pratique de l’activité physique pour les personnes atteintes de maladies psychiques chroniques est encore limitée. Ce projet permet de la concrétiser en proposant des activités sportives adaptées et innovantes en particulier pour la pratique du judo.
Pour "Les yeux dans les étoiles", le Rotary Club de Loches va faire don d’un aquarium virtuel qui équipera dans les prochains mois le sas du bloc opératoire du site de Clocheville. Cet équipement permettra aux 5.000 enfants opérés chaque année, d’être accueillis dans un environnement plus ludique et plus apaisant. Cette humanisation des blocs opératoires doit contribuer à un meilleur rétablissement des enfants opérés. Pour financer cet équipement, les membres du Rotary Club de Loches vont organiser une série d’événements dans les prochains mois dont le Salon du chocolat et des douceurs tourangelles, le 5 novembre 2017, à l’Espace Agnès Sorel de Loches.
Ces premières réalisations confirment le rôle du Fonds de dotation du CHU en tant que véritable accélérateur de projets innovants au service de l’amélioration de l’accueil, de la prise en charge de la qualité des soins et des conditions de vie au travail au CHU de Tours.
Pour soutenir le développement des projets du Fonds de dotation du CHU de Tours, il suffit de faire un don en ligne ou par voie postale en complétant les formulaires disponibles sur www.chu-tours.fr/mecenat
Le Fonds reconnu d’intérêt général
Don des particuliers : pour chaque don des particuliers soumis à l’impôt sur le revenu, il est possible de bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur 66% du montant du don dans la limite de 20% du montant imposable (article 200 du CGI).
Le Fonds de dotation peut également collecter les dons des particuliers soumis à l’ISF. 
Don des entreprises : le don ouvre à une réduction d’impôt à hauteur de 60% de la somme octroyée dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires annuel HT (article 238 bis du CGI). 
Contact presse :
Elodie GASPARD – Responsable du mécénat / Fonds de dotation du CHU de Tours
02 47 47 36 39 – href= »mailto:e.gaspard@chu-tours.fr » – www .chu-tours.fr/mecenat

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.