Fonds FHF : 3 projets innovants se partagent 120 000 euros

En un an d'existence, le fonds Fédération Hospitalière de France (FHF) a su mobiliser les investisseurs pour financer les soins de demain et réunir un comité scientifique chargé de sélectionner les projets hospitaliers innovants qui transformeront le quotidien des patients. Cette année, les experts ont retenu 3 avancées prometteuses : un 1er prix et 2 ex-æquo

En un an d’existence, le fonds Fédération Hospitalière de France (FHF) a su mobiliser les investisseurs pour financer les soins de demain et réunir un comité scientifique chargé de sélectionner les projets hospitaliers innovants qui transformeront le quotidien des patients. Cette année, les experts ont retenu 3 avancées prometteuses : un 1er prix et 2 ex-æquo à qui ils ont remis respectivement 70 000 euros et deux fois 25 000 euros.
Poop&Pee, développé par une équipe de l’hôpital Necker, reçoit ainsi une subvention de 70 000 euros pour le développement d’une application permettant d’améliorer la prise en charge et le suivi des patients incontinents, afin de les aider à obtenir une propreté socialement acceptable.
Hospihome, soutenu par le CHU de Lille et le Clubster Santé, visant à intégrer le domicile des patients dans le parcours de santé et à imaginer une meilleure coordination entre l’ensemble des acteurs de soins, en concevant les outils nécessaires, par la remise d’un prix de 25 000 euros.
Next Proche, de l’Hôpital Européen George Pompidou, qui propose la création d’une plateforme sécurisée internet permettant le suivi et l’accompagnement du patient après son hospitalisation, et donc en dehors de l’hôpital. 
 
Le Fonds FHF, dénicheur de pépites
« Nous sommes résolument positionnés sur l’innovation. Nous défendons une vision de l’hôpital en réseau qui accompagne un patient – de plus en plus souvent chronique- dans ses choix de vie et sa mobilité, y compris bien sûr à domicile. D’où l’importance que nous avons accordé aux nouvelles technologies, ces ressources nouvelles, sur mesure, affranchissent le patient d’une présence au sein de la structure hospitalière et font de lui un vrai partenaire impliqué dans son auto-suivi. » déclare Christian Paire, Directeur du fonds.

Concrètement, le Fonds FHF agit pour accélérer le développement de solutions performantes à forte valeur ajoutée pour les malades. Il favorise l’émergence d’approches nouvelles en rassemblant et impliquant tous les acteurs de l’hôpital autour de thématiques transversales.
La remise de ses premiers prix s’est tenue lors de la Convention Nationale de la FHF, le 12 décembre 2015. A cette occasion, Frédéric Valletoux, Président du Fonds, Benoit Schlemmer, Président du Conseil Scientifique, Christian Paire, ainsi que les mécènes du Fonds FHF, étaient présents pour remettre ces prix aux porteurs de projet. Cette attribution de financement n’aurait en effet pas été possible sans le soutien de cinq mécènes de la première heure, Dalkia, SHAM, MNH, MNH Prévoyance et AIA. Le fonds FHF les remercie chaleureusement pour leur soutien et leur investissement.

Le Fonds FHF en 2016
Le fonds FHF prévoit déjà de renouveler ses actions pour l’année 2016. Toujours dans l’optique de soutenir l’innovation et la recherche, le Conseil Scientifique travaille déjà sur la thématique de l’année prochaine. Un appel à projet devrait voir le jour au mois de mars, afin de remettre au mois d’octobre prochain, de nouveaux prix.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.