Forum des infirmiers et infirmières des journées dermatologiques de Paris

Le Forum des infirmiers et infirmières des journées dermatologiques de Paris se tiendra le vendredi 7 décembre au Palais des Congrès ?Porte Maillot à Paris, de 8h30 à 16h30.

Pour la troisième année consécutive, le Dr Eric Estève, Chef du service de dermatologie et l’équipe infirmière
du CHR d’Orléans ont coordonné les travaux du comité d’organisation du Forum. Le Dr Eric Estève assurera l’ouverture et la clôture du colloque.

Au programme de la matinée : Le Psoriasis
– les aspects cliniques du psoriasis – Dr E. Estève (Orléans)
– les traitements généraux du psoriasis – Pr C. Bedane (Limoges)
– les traitements locaux du psoriasis – Dr Ph. Celerier (Le Mans)
– La photothérapie du psoriasis – Dr F. Aubin (Besançon)

Et une réflexion autour de la création d’une association d’infirmières en dermatologie – Pr G. Lorette (Tours), F. Roulet (Limoges), S. Wirth (Orléans)

L’après-midi, les équipes présenteront les travaux infirmiers :
– Place de l’infirmière au sein d’une consultation de dermato-allergologie – S. Henry, E. Arnoult-Coudoux, Pr Ph.Bernard (Reims)
– SIIPS en dermatologie, intérêt et perspective – S. de Lanzac, F. Philippet (Le Mans)
– Antenne mobile de prévention et de dépistage du SIDA en Loire-Atlantique – F. Legendre, I. Barrault, D. Gouy, Adiceom, Dr B. Milpied, Pr J-F Stalder (Nantes)
– Evaluation de prise en charge de la douleur dans un service de dermatologie – S. Vasseur, C. Troesch et l’équipe soignante du service de dermatologie de Colmar

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.