Fusillade dans un Thalys : état de santé des 3 blessés

Après l'attaque du train Thalys, vendredi 21 août 2015, le CHRU de Lille fait le point sur la santé des trois voyageurs blessés par balle...

Après l’attaque du train Thalys, vendredi 21 août 2015, le CHRU de Lille fait le point sur la santé des trois voyageurs blessés par balle
– 1 homme blessé légèrement à la main, hospitalisé au Centre Hospitalier d’Arras est sorti de l’hôpital et a rejoint son domicile,
– 1 homme blessé à la main, hospitalisé au Centre Hospitalier d’Arras, a ensuite été transféré dans une structure spécialisée dans la chirurgie de la main à Lille. Son état de santé est satisfaisant.
– 1 homme blessé au thorax, a été héliporté immédiatement par le SAMU du Nord vers le Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Lille. Il est hospitalisé dans le secteur de soins intensifs des urgences. Son état est jugé sérieux, mais stable. Son pronostic vital n’est pas engagé.
(d’après le communiqué du CHRU de Lille du 22 août)
Dans une interview diffusée sur une dépêche de l’AFP le 22 août, le Dr Patrick Goldstein, chef des urgences au CHRU de Lille précisait qu’"une balle est rentrée dans le dos, en paravertébral, au niveau lombaire, a traversé (son) corps, le poumon et ensuite est ressortie du même côté, du côté gauche au niveau de la clavicule", en conséquence, l’homme n’a "pas subi d’opération".
Dans un communiqué du 24 août 2015, le CHRU de Lille livre un nouvel état de santé du voyageur héliporté accueilli dans son service d’urgences. Bien que son pronostic vital ne soit pas engagé, son état "reste préoccupant. Une prise en charge pluridisciplinaire est en cours, des examens complémentaires sont programmés".

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.