Futur CHU sur l’Ile de Nantes : Art and Build architectes retenus

Pour concevoir la construction du CHU sur l’Ile de Nantes, pièce maîtresse du nouveau campus hospitalo-universitaire, le directeur général, Philippe Sudreau a suivi l'avis exprimé à l'unanimité par le jury et engagé la négociation avec l’équipe Art and Build architectes. Cette décision marque une étape importante dans la réalisation de ce projet unique en France de par son échelle exceptionnelle : 10 hectares et son montant 528 M€.

Pour concevoir la construction du CHU sur l’Ile de Nantes, pièce maîtresse du nouveau campus hospitalo-universitaire, le directeur général, Philippe Sudreau a suivi l’avis exprimé à l’unanimité par le jury et engagé la négociation avec l’équipe Art and Build architectes. Cette décision marque une étape importante dans la réalisation de ce projet unique en France de par son échelle exceptionnelle : 10 hectares et son montant 528 M€. Cette construction s’inscrit dans un projet de renouvellement urbain : la transformation-requalification du coeur de la métropole nantaise en un territoire à la dynamique économique et sociale attractive à l’échelle européenne.

Lancé depuis le 16 septembre 2013, le concours de maîtrise d’oeuvre  avait permis de retenir, le 22 janvier 2014, quatre équipes, portées par les mandataires suivants :  AIA ASSOCIES,  ART & BUILD ARCHITECTES, CLAUS EN KAAN ARCHITECTEN, REICHEN ET ROBERT ASSOCIES.
Ces équipes se sont vu transmettre le 27 février 2014 les attentes du CHU, sous la forme d’un programme technique détaillé, ainsi que les autres éléments de prescription. Après anonymisation par un huissier, leurs quatre projets ont été remis à l’établissement sous la forme d’esquisses (notes, plans) et de maquettes, en juillet et août derniers.

Le CHU a coordonné une analyse très approfondie de ces projets afin de préparer le travail du jury, et a mobilisé à cette fin près de 200 professionnels et représentants des usagers du CHU. Tous les partenaires du CHU concernés par cette opération ont également été étroitement impliqués dans cette démarche.
Le jury du concours de maîtrise d’œuvre a travaillé à partir de ces premiers éléments, afin de proposer un classement des projets au directeur général du CHU, responsable de l’attribution définitive du marché.
Ce jury, réuni le jeudi 18 décembre 2014, était composé de 12 membres dont la présidente du Conseil de surveillance et Maire de Nantes, Johanna Rolland, des représentants des collectivités locales (Nantes métropole et la ville de Nantes), du CHU, de l’Université, de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest, de la maîtrise d’œuvre urbaine de l’île de Nantes et de maîtres d’œuvre extérieurs au CHU.
Le jury a examiné les projets en se fondant sur les critères de conformité et qualité fonctionnelle, incluant l’évolutivité des projets, les qualités urbaines, architecturales et esthétiques, l’évaluation des surfaces, l’estimation prévisionnelle des travaux et les qualités opérationnelles, ainsi que les qualités et performances techniques et environnementales. En tant que représentant légal du CHU, le directeur général du CHU, Philippe Sudreau, a décidé d’engager la négociation avec l’équipe Art and Build, classée première à l’unanimité du jury.
C’est donc une nouvelle étape qui s’ouvre pour le CHU, avec la négociation destinée à la mise au point des termes du marché de maîtrise d’œuvre. Il s’agit d’un travail important d’un point de vue technique, juridique et financier. Dans ce contexte, la notification officielle du marché de maîtrise d’œuvre n’interviendra qu’à la fin du premier semestre 2015.

Avec une entrée dans les murs prévue à horizon 2023-2025, le projet de construction du nouvel hôpital sur l’Ile de Nantes permettra au CHU de Nantes de regrouper sur un site unique toutes ses activités de court séjour, aujourd’hui dispersées entre l’Hôtel Dieu, en centre-ville de Nantes, et l’Hôpital Guillaume et René Laënnec au nord de l’agglomération. La reconstruction de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest fait également partie du projet, sous la forme d’une tranche conditionnelle.

Une présentation du projet sera organisée dès que l’avancement des négociations le permettra.
Chiffres clés
– Superficie du nouvel hôpital : emprise de 10 hectares sur l’Ile de Nantes
– Montant des travaux : 528 millions d’euros en valeur 2014
– Capacités : 1384 lits et places
– Développement de l’ambulatoire : objectif de 64% de séjours et séances en ambulatoire
– Echéance : ouverture à partir de 2023

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.