Gabriel Montpied 3 : Nouvelle consultation après déclaration sans suite

Engagé depuis 2012 dans une vaste opération de désamiantage, de réhabilitation et de reconstruction de son site principal Gabriel Montpied, le CHU de Clermont-Ferrand a lancé une première consultation concernant le programme immobilier appelé GM3 pour Gabriel Montpied 3. Ce projet comprend la reconstruction des urgences, la réhabilitation des services de spécialités, la construction d’une hélistation ainsi que la relocalisation du centre de dialyse publique, le tout pour un budget estimé à 31 M€.

Engagé depuis 2012 dans une vaste opération de désamiantage, de réhabilitation et de reconstruction de son site principal Gabriel Montpied, le CHU de Clermont-Ferrand a lancé une première consultation concernant le programme immobilier appelé GM3 pour Gabriel Montpied 3. Ce projet comprend la reconstruction des urgences, la réhabilitation des services de spécialités, la construction d’une hélistation ainsi que la relocalisation du centre de dialyse publique, le tout pour un budget estimé à 31 M€
Conformément au code des marchés publics, un concours de maîtrise d’œuvre a été ouvert et trois groupements ont soumissionné pour la réalisation de "GM3". Or le jury de concours réuni le 30 mai 2017 pour examiner les dossiers n’a pas retenu de lauréat car les propositions ne correspondaient pas aux attentes du CHU que ce soit en termes de fonctionnalités, d’architecture, de phasage de projet et de montant proposé pour la réalisation des travaux.
Aussi, sur la base de l’avis du jury de concours, le Directeur Général du CHU a décidé de déclarer la procédure sans suite et de relancer dans les délais les plus brefs un nouveau concours de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de "GM3" sur la base d’un programme revu à la marge.
Dans un communiqué en date du 31 mai 2017, le CHU de Clermont-Ferrand explique qu’une nouvelle consultation sera relancée au plus tôt "par souci d’exigence et par volonté d’obtenir un projet le plus cohérent possible pour l’avenir du CHU tout en respectant le contexte financier de l’opération". L’établissement souligne également que cette décision prise avec l’avis du Maire, Président du Conseil de Surveillance, Olivier Bianchi et des représentants médicaux (Professeurs associés à la délibération) a été dictée par la volonté de "répondre aux besoins des équipes soignantes, notamment des urgences, dans un objectif de cohérence de l’activité médicale". La mobilisation des services techniques et de la Direction Générale pour conduire ce projet doit permettre de limiter l’impact des délais pour réaliser cette opération considérée comme indispensable pour le développement du CHU de Clermont-Ferrand.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.